Défense
Le Courbet remplace l'Aconit au sein du groupe aéronaval français

Actualité

Le Courbet remplace l'Aconit au sein du groupe aéronaval français

Défense

Après la frégate antiaérienne Jean Bart, qui était présente au large de la Libye dès le début des opérations contre les forces du colonel Kadhafi (le 19 mars) et rentrée début avril à Toulon, un autre bâtiment a quitté le groupe aéronaval français engagé dans l'opération Harmattan. Il s'agit de la frégate Aconit, qui a retrouvé sa base varoise le 25 avril. Pendant plus d'un mois, le navire a conduit des missions de surveillance aérienne, de contrôle maritime et de renseignement dans le cadre de la résolution 1973 du Conseil de sécurité des Nations Unies. Avant de regagner sa base, l'Aconit a participé, durant plusieurs jours, à la protection rapprochée du porte-avions Charles de Gaulle, fer de lance de la Task Force 473. Sur place, l'Aconit a été remplacé par l'un de ses sisterships, le Courbet, qui était initialement en route pour l'océan Indien. Après une escale de quelques jours à La Sude, en Crête, le bâtiment a intégré l'opération Harmattan.

L'Aconit escorte le Charles de Gaulle  (© : MARINE NATIONALE)
L'Aconit escorte le Charles de Gaulle (© : MARINE NATIONALE)

En dehors du Courbet et du Charles de Gaulle, qui embarque toujours 10 Rafale Marine, 6 Super Etendard Modernisés (SEM), 2 Hawkeye et des hélicoptères, le groupe aéronaval se compose, actuellement, de la frégate de défense aérienne Forbin, de la frégate anti-sous-marine Montcalm, d'un sous-marin nucléaire d'attaque et du pétrolier-ravitailleur Meuse, qui fait la navette entre Toulon et la zone d'opération afin de regarnir les soutes des unités de combat en combustible et munitions. Parti le 28 mars de Brest pour un déploiement de plusieurs mois en océan Indien, l'aviso Lieutenant de Vaisseau Le Hénaff, durant sans transit en Méditerranée, a également fait un détour vers la Libye, pour compléter les moyens du groupe aéronaval. Enfin, on notera que la Marine nationale mobilise également, pour les besoins de l'opération, des avions de patrouille maritime Atlantique 2.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française