Défense
Le croiseur Colbert arrive à Brest : L'ultime voyage en images

Actualité

Le croiseur Colbert arrive à Brest : L'ultime voyage en images

Défense

Après avoir appareillé de Bordeaux jeudi dernier, le croiseur Colbert s'est amarré hier matin à Brest. Arrivé à 9 heures en grande rade, le bâtiment était une demi-heure plus tard dans les passes, avant d'accoster à l'épi 3 ouest de la base navale à 10 heures. Dépourvu de propulsion puisque désarmé en 1991, le Colbert a été convoyé jusqu'à Brest par les remorqueurs Argonaute, Rari et Buffle. A l'issue d'une remontée de la Gironde et de son estuaire, marquée jeudi matin par un très bref échouage, le navire atteignait l'Atlantique vendredi, au lever du jour. Le reste de la traversée s'est déroulé sans problème, indique-t-on à la préfecture maritime de l'Atlantique. Situé à environ 200 mètres de l'ex-porte-avions Clemenceau, qu'il escorta pendant la guerre du Golfe dans le cadre de sa dernière mission opérationnelle, le Colbert devrait rester une quinzaine de jours dans le port de Brest. Divers équipements seront débarqués, comme les ancres et le mât coupé (afin de passer sous le pont d'Aquitaine) et posé sur son pont. Le navire sera également conditionné pour un séjour de longue durée au cimetière marin de Landévennec, sur la Presqu'île de Crozon. Il s'agit, notamment, d'obturer les entrées d'eau, à commencer par la cheminée et les écubiers. Toutes les issues seront condamnées, à l'exception d'une porte qui permettra d'extraire, en cas de besoin, des pièces détachées au profit du porte-hélicoptères Jeanne d'Arc. Le Colbert, qui partage avec la Jeanne la même propulsion, ne sera d'ailleurs pas ferraillé avant le retrait du service du navire école, programmé en 2010. A l'issue des travaux, le Colbert, futur Q 683, devrait être remorqué fin juin à Landévennec.
Désarmé en 1991, le dernier croiseur français avait été transformé en musée flottant à Bordeaux, en 1993. Souffrant d'une importante érosion de sa fréquentation et nécessitant de lourds travaux de rénovation, le bâtiment était jugé indésirable par la municipalité girondine. En décembre dernier, le ministère de la Défense, encore propriétaire du bateau, avait décidé de le transférer vers Brest. En 13 ans, le Colbert a accueilli quelques 800.000 visiteurs.
____________________________________________

- Le retour du Colbert en images

- Voir la fiche technique du Colbert

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française