Disp POPIN non abonne!
Histoire Navale

Actualité

Le délai juridique pour évacuer la Calypso est en fait de deux mois

Histoire Navale

Le 9 février n’était finalement pas la date butoir avant laquelle l’équipe Cousteau devait évacuer la Calypso du chantier Piriou de Concarneau. La Cour d’appel de Rennes a, en fait, donné deux mois à l’association pour récupérer le navire, délai qui juridiquement va jusqu’au 12 mars. « La Fondation Cousteau n’a encore indiqué d’aucune manière ses intentions sur ce qu’elle entendait faire du bateau ni comment elle entendait régler sa dette de plus de 300.000 euros », a indiqué hier le chantier breton. Alors que l’échéance s’approche, son patron, Pascal Piriou, se veut très clair : « Nous ferons fermement valoir tous nos droits dans cette triste affaire, notamment pour nous faire payer des sommes dues et faire retirer le bateau de nos locaux. En l’absence de proposition officielle claire, précise et crédible de la Fondation Cousteau sur l’enlèvement du navire et le règlement de sa dette, nous entamerons dès le 13 mars une procédure de saisie-vente du bateau ». Un navire arrivé à Concarneau en 2007 et qui est aujourd'hui en grande partie démonté suite à l'arrêt des travaux de restauration en 2009. 

 

La Calypso après son arrivée à Concarneau en 2007 (© LE TELEGRAMME

La Calypso après son arrivée à Concarneau en 2007 (© LE TELEGRAMME)

Piriou