Défense
Le démantèlement de l’ex-Argens s’achève à La Seyne

Actualité

Le démantèlement de l’ex-Argens s’achève à La Seyne

Défense

Foselev et Topp Decide devraient avoir achevé d’ici la fin de semaine la déconstruction de l’ancien bâtiment de débarquement de chars Argens. Il s’agit de la dernière des trois vieilles coques de la Marine nationale dont le démantèlement a été confié aux deux sociétés françaises par le Service de soutien de la flotte. A l’issue de travaux préparatoires, l’ex-pétrolier-ravitailleur Saône avait été positionné en juillet 2013 sur le dock flottant RI-38, affrété spécialement pour ce chantier et amarré au port de Brégaillon, à La Seyne-sur-Mer. L’ex-Saône  fut le bateau le plus long à traiter, soit 9 mois environ,  du fait de son ancienneté, caractérisée par une coque rivetée, de fortes épaisseurs de tôles et une présence importante d’amiante. La déconstruction des anciens BDC Dives et Argens fut, en revanche, beaucoup plus rapide. Alors que les équipes ont gagné en efficacité suite au travail

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française