Energies Marines
Le démonstrateur Winflo serait plutôt assemblé à Brest

Actualité

Le démonstrateur Winflo serait plutôt assemblé à Brest

Energies Marines

C'est finalement à Brest que devrait être assemblée la première éolienne flottante française. Initié en 2007 par Nass&Wind Industrie et DCNS, le projet Winflo va voir la réalisation d'un démonstrateur qui sera testé en mer à partir du début de l'année prochaine. Le flotteur supportera une turbine d'une puissance de 1 MW fournie par Vergnet, la machine faisant environ 70 mètres de hauteur. Si l'assemblage n'interviendra donc pas sur le site DCNS d'Indret, près de Nantes, les tests en mer du démonstrateur devraient bien, en revanche, être menés en Loire-Atlantique, plus particulièrement sur le site d'essais SEMREV, au large du Croisic. DCNS et Nass&Wind, qui vont prochainement constituer une société commune pour assurer le développement industriel et la commercialisation d'éoliennes flottantes, n'ont toutefois pas encore officialisé ce choix.
A terme, les industriels compte mettre à l'eau une ferme pilote, probablement au large de l'île de Groix, dans le Morbihan, l'objectif étant de disposer d'un premier parc opérationnel à l'horizon 2020. Les éoliennes seraient alors de forte puissance, avec des turbines de l'ordre de 5 MW.

Energies Marines Renouvelables