Défense
Le D'Entrecasteaux rebaptisé Bruni d'Entrecasteaux

Actualité

Le D'Entrecasteaux rebaptisé Bruni d'Entrecasteaux

Défense

Le nom de la première dame de France est désormais porté par un navire de guerre. Par décision de la Présidence de la République, le bâtiment de surveillance maritime et d'entrainement (BSME) D'Entrecasteaux est rebaptisé, à compter d'aujourd'hui, Bruni d'Entrecasteaux. Né à Aix-en-Provence le 8 novembre 1737, Antoine-Raymond-Joseph Bruni d'Entrecasteaux avait été chargé en 1791 par Louis XVI de retrouver Lapérouse, disparu trois ans plus tôt dans l'archipel des Salomon. A la tête des frégates La Recherche et L'Espérance, il sillonna le Pacifique sans succès, manquant de peu Vanikoro, où se trouvaient encore des survivants de la Boussole et de l'Astrolabe. L'expédition de secours était alors décimée par la maladie, Bruni d'Entrecasteaux lui-même décédant du scorbut en 1793.
Sous le haut patronage de Nicolas Sarkozy, une nouvelle expédition sera lancée le mois prochain à Vanikoro pour tenter de savoir ce que sont devenus les marins de Lapérouse. En attendant, l'Elysée a donc symboliquement rebaptisé le navire de la marine qui porte le nom du commandant de l'opération de sauvetage. Et comme le hasard fait bien les choses, la première tôle du BSME a été découpée fin 1968, au moment même où Carla Bruni naissait à Turin. Lancé en 1970 à Brest, le D'Entrecasteaux fut mis en service en tant que navire océanographique.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française