Défense
Le départ du Sabre salué par la batellerie varoise

Actualité

Le départ du Sabre salué par la batellerie varoise

Défense

C'est entouré de six chalands de transport de matériel (CTM) que le Sabre a définitivement quitté Toulon, hier matin. Après 21 ans de service, l'engin de débarquement d'infanterie et de chars va rejoindre Dakar, où il renforcera les moyens amphibies des troupes françaises basées au Sénégal. Se rendant sur place par ses propres moyens, l'EDIC doit arriver le 15 juillet, après deux escales à Malaga et à Santa Cruz de Ténériffe. Sorti en 1987 des chantiers de Villeneuve-la-Garenne, le Sabre mesure 59 mètres de long pour 11.5 mètres de large. La construction de cette unité, tout comme celle de son sistership la Dague (basée à Djibouti), avait initialement été financée par la Direction des Centres d'Expérimentation Nucléaires (DIRCEN). Trois EDIC du même type ont été construits, deux pour le Liban et un pour le Sénégal. Ce dernier sera peut être intéressé pour reprendre le Sabre, dont le désarmement est prévu en 2011.

 L'EDIC Sabre quittant Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)
L'EDIC Sabre quittant Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)

 L'EDIC Sabre quittant Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)
L'EDIC Sabre quittant Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)

 L'EDIC Sabre quittant Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)
L'EDIC Sabre quittant Toulon (© : JEAN-LOUIS VENNE)

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française