Disp POPIN non abonne!
Défense
Le dernier destroyer britannique du type 45 achève ses essais

Actualité

Le dernier destroyer britannique du type 45 achève ses essais

Défense

Le HMS Duncan, sixième et dernier destroyer lance-missiles du type 45, vient d’achever sa seconde et ultime campagne d’essais en mer. Après trois nouvelles semaines de tests, notamment de son système de combat et de ses communications, au large de l’Ecosse, le bâtiment a regagné le chantier BAE Systems de Scotsound. Il devrait y rester jusqu’au printemps 2013, avant d’être livré à la Royal Navy. Il rejoindra, au sein de la flotte britannique, ses cinq aînés, les HMS Daring, HMS Dauntless, HMS Diamond, HMS Dragon et HMS Defender, les quatre premiers étant désormais en service avec de premiers déploiements opérationnels, cette année, en Atlantique sud, en Afrique et au Moyen-Orient.

 

Le HMS Duncan (© : ROYAL NAVY)

Le HMS Duncan (© : ROYAL NAVY)

 

Après s’être retirée en 1999 du programme Horizon, mené initialement avec la France et l’Italie, la Grande-Bretagne a réalisé seule les destroyers du type 45, qui devaient être à l’origine construits à 12 exemplaires, un format réduit de moitié en raison des restrictions budgétaires. Une coopération tripartite avec les Français et les Italiens a simplement été maintenue pour développer le système d’armes principal des T45 et Horizon, le Sea Viper/PAAMS, articulé autour de missiles surface-air Aster.

 

Le HMS Diamond (© : ROYAL NAVY)

Le HMS Diamond (© : ROYAL NAVY)

 

Spécialisés dans la défense aérienne, les T45 mesurent 152.4 mètres de long et présentent un déplacement de 7450 tonnes en charge. Capables d’atteindre la vitesse de 30 nœuds, ils disposent d’un nouveau mode de propulsion électrique comprenant deux turbines à gaz WR21 développées par Rolls-Royce, deux moteurs électriques de propulsion Converteam et deux diesel-générateurs Wärtsilä. Leur armement comprend 32 missiles Aster 30, 16 missiles Aster 15, 8 missiles antinavire Harpoon, une tourelle de 114mm, deux systèmes multitubes Phalanx et deux canons de 30mm. Ils peuvent, en outre, embarquer un hélicoptère de type AW101 Merlin. Côté électronique, les destroyers britanniques disposent d’un radar de veille-air à longue portée S 1850 M de Thales et un radar multifonctions Sampson de BAE Systems, un sonar de coque ainsi que d’importants moyens de guerre électronique, dont des lance-leurres DLH et DLF 3.

 

Le HMS Duncan (© : ROYAL NAVY)

Le HMS Duncan (© : ROYAL NAVY)

Royal Navy