Défense
Le dernier sous-marin indien du type Fox Trot désarmé

Actualité

Le dernier sous-marin indien du type Fox Trot désarmé

Défense

L'Inde doit désarmer aujourd'hui son dernier sous-marin du type Fox Trot. Après 37 ans de service, le Vela rejoint les livres d'histoire navale, comme les 7 autres bâtiments de ce type transférés à la marine indienne par la Russie dans les années 70. Long de 91.3 mètres pour un déplacement de 2475 tonnes en plongée, le Vela était armé par un équipage de 75 hommes. Doté de 10 tubes de 533 mm, soit 6 à l'avant et 4 à l'arrière, il pouvait embarquer jusqu'à 22 torpilles ou des mines. Sa propulsion, comprenant trois moteurs diesels, trois moteurs électriques et trois lignes d'arbres, lui permettait d'atteindre 16 noeuds en surface et une vitesse à peine inférieure en plongée. En immersion, l'autonomie était limitée, puisque donnée à 350 milles à une allure de seulement 2 noeuds. En surface ou au schnorchel, le Vela présentait en revanche une allonge très importante, atteignant 11.000 milles à 8 noeuds.
Construit à Saint-Pétersbourg, le sous-marin a été admis au service actif en octobre 1972 et versé dès le lois d'août 2013 à l'Inde. En tout, la Russie a construit une soixantaine de bâtiments de ce type, dont 8 furent transférés à l'Inde, 6 à la Lybie et 3 à Cuba. Seuls deux bâtiments libyens seraient encore en service. L'Ukraine, pour sa part, a entrepris de remettre en état un autre des vétérans du type Fox Trot, le Zapporizzya.

Marine Indienne | Toute l'actualité de la Bharatiya Nau Sena