Défense
Le design du futur ministère français de la Défense dévoilé

Actualité

Le design du futur ministère français de la Défense dévoilé

Défense

On sait désormais à quoi va ressembler le futur ministère de la Défense, qui sera implanté sur le site de Balard, dans le 15ème arrondissement de Paris. Hier, la maquette du projet Balard 2015 a été dévoilée. Le nouveau ministère de la Défense et des Anciens combattants, qui regroupera les différentes emprises parisiennes actuellement occupées par le « Mindef », s'inscrira dans un ensemble en trois parties reliées par des zones végétalisées. En forme de quadrilatère, il accueillera en son centre deux bâtiments de forme hexagonale, reliés au quadrilatère par des bâtiments transversaux. Les bâtiments feront appel à des concepts et technologies respectueux de l'environnement (circulation naturelle d'air, 7000 m2 de panneaux solaires, ainsi que des systèmes de géothermie et de récupération de chaleur).
Le « balardgone », comme on l'appelle chez les militaires (en référence au Pentagone) comprendra trois entités architecturales : les immeubles de bureaux de la « Corne Ouest », le coeur du ministère au centre, autour des hautes autorités et des centres opérationnels ; ainsi que les immeubles rénovés de la Cité de l'Air, à l'Est.
Sur plus de 320.000 m2, le nouvel ensemble accueillera quelques 9300 personnes, dont le ministre et ses services, ainsi que les états-majors, dont celui de la Marine nationale qui va quitter l'Hôtel de la Marine situé place de la Concorde.
Pour mémoire, trois agences d'architectes ont travaillé à la conception des bâtiments neufs ou à la rénovation des bâtiments existants : Nicolas Michelin pour la partie centrale du site (également appelée « parcelle Ouest ») et le bâtiment principal du ministère, ainsi que pour le bâtiment situé sur la Cité de l'Air en bordure de l'avenue de la Porte de Sèvres ; Jean-Michel Wilmotte pour les quatre immeubles locatifs de bureaux sur la Corne Ouest, c'est-à-dire la parcelle la plus occidentale ; et Pierre Bolze de l'Atelier 2/3/4 pour la rénovation des bâtiments de l'ancienne Cité de l'Air.

Vue du projet  (© : MINISTERE DE LA DEFENSE)
Vue du projet (© : MINISTERE DE LA DEFENSE)

Mise à disposition des bâtiments à compter de l'été 2014

Ce projet a été mené au titre d'un contrat de partenariat public-privé, dont le montant total est estimé, selon l'AFP, à 3.5 milliards d'euros (HT). L'avantage est que l'Etat n'avancera pas le coût des travaux mais, à réception des bâtiments, paiera une redevance annuelle au groupement d'entreprises supportant les investissements et chargé en parallèle de la maintenance du site et de différents services. Désigné le 4 mai dernier, le lauréat du contrat de PPP est Opale Défense, conduit par Bouygues Bâtiment Ile-de-France et réunissant Thales pour l'informatique, Sodexo pour les services, Exprimm pour la maintenance, Dalkia pour l'énergie, aux côtés des investisseurs privés (FIDEPP / Caisses d'épargne et SEIEF) et de la Caisse des Dépôts et Consignations qui dispose, au sein de la société titulaire du contrat, d'une minorité de blocage (34% du capital).
Au titre du contrat de PPP, signé le 30 mai, l'Etat s'acquittera donc, à partir de la livraison des immeubles en septembre 2014 et durant 27 ans, d'une redevance (évaluée annuellement à 150 millions d'euros TTC) couvrant l'investissement, le financement, les frais financiers, l'entretien et la maintenance des bâtiments, les réseaux informatiques, ainsi que les services courants (restauration collective, nettoyage, gardiennage périmétrique, espaces verts...)
Porté par Bouygues Bâtiment Ile-de-France, le chantier, d'un coût de 750 millions d'euros à lui seul, sera le plus grand mené à Paris depuis une quinzaine d'années. Il devrait être lancé en janvier 2012 et mobilisera, au plus fort des travaux, jusqu'à 2500 personnes. Des moyens techniques très importants seront mobilisés, notamment 25 grues à tour. Fin août 2014, la quasi-totalité des bâtiments sera mise à disposition, indique Bouygues. Puis, le temps de l'emménagement et de la montée en puissance des différents services, le site devrait être véritablement opérationnel en 2015.

Vue aérienne du projet  (© : MINISTERE DE LA DEFENSE)
Vue aérienne du projet (© : MINISTERE DE LA DEFENSE)

Corne Ouest  (© : MINISTERE DE LA DEFENSE)
Corne Ouest (© : MINISTERE DE LA DEFENSE)

Corne Ouest  (© : MINISTERE DE LA DEFENSE)
Corne Ouest (© : MINISTERE DE LA DEFENSE)

Parcelle Est  (© : MINISTERE DE LA DEFENSE)
Parcelle Est (© : MINISTERE DE LA DEFENSE)

Le futur ministère  (© : MINISTERE DE LA DEFENSE)
Le futur ministère (© : MINISTERE DE LA DEFENSE)

 (© : MINISTERE DE LA DEFENSE)
(© : MINISTERE DE LA DEFENSE)

Vue du parc  (© : MINISTERE DE LA DEFENSE)
Vue du parc (© : MINISTERE DE LA DEFENSE)

Le futur ministère  (© : MINISTERE DE LA DEFENSE)
Le futur ministère (© : MINISTERE DE LA DEFENSE)

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française