Défense
Le destroyer britannique HMS Daring entre en service

Actualité

Le destroyer britannique HMS Daring entre en service

Défense

Le ministère britannique de la Défense a annoncé, le 31 juillet, la mise en service du HMS Daring. Il s'agit du premier des 6 nouveaux destroyers lance-missiles de la Royal Navy. Appelés à remplacer les destroyers du type 42, les nouveaux bâtiments, du type 45, sont réalisés par BAE Systems. Longs de 152.4 mètres pour un déplacement de 7500 tonnes en charge, les Daring sont conçus pour assurer la défense aérienne d'un groupe aéronaval. A cet effet, ils disposent du Principal Anti Air Missile System (PAAMS), développé conjointement avec la France et l'Italie (qui l'utilisent sur les frégates Horizon). Baptisé Sea Viper en Grande-Bretagne, ce système compte 32 missiles Aster 30 et 16 missiles Aster 15. Conçus par MBDA pour intercepter tous types de missiles assaillants, les Aster sont mis en oeuvre par les Britanniques avec le radar Sampson. Situé à 30 mètres au dessus de la ligne de flottaison, cet équipement, produit par BAE Systems sert à la conduite de tir et dispose d'une portée de 400 kilomètres. En dehors du Sea Viper, les T45 embarquent 8 missiles antinavire Harpoon, une tourelle de 114mm, 2 canons de 30mm, 4 tubes lance-torpilles et un hélicoptère de type AW-101 Merlin.
Alors que le HMS Daring vient d'entrer en service, le second navire de la série, le HMS Dauntless, a été livré à la Royal Navy en juin. Le troisième, le HMS Diamond, est actuellement en essais mer. Les deux suivants, baptisés HMS Dragon et HMS Defender, sont en cours d'achèvement. Enfin, le dernier de la série, le HMS Duncan, doit être mis à flot d'ici la fin de l'année.

Royal Navy | Actualité des forces navales britanniques