Défense
Le destroyer britannique HMS Defender mis à flot

Actualité

Le destroyer britannique HMS Defender mis à flot

Défense

Cinquième des six nouveaux destroyers lance-missiles commandés par la Royal Navy, le HMS Defender a été lancé mercredi aux chantiers BVT Surface Fleet de Govan (Ecosse). Comme ses aînés, le grand bâtiment, long de 152.4 mètres, a lentement glissé sur une cale inclinée pour rejoindre la Clyde et être, ensuite, remorqué vers un quai pour achèvement. Sa livraison est prévue en 2012/2013, alors que celle de la tête de série, le HMS Daring, est programmée en début d'année prochaine. Quant au dernier bâtiment de la série, le HMS Duncan, sa mise à flot est prévue l'an prochain.

Le HMS Defender (© : ROYAL NAVY)
Le HMS Defender (© : ROYAL NAVY)

Le HMS Defender (© : ROYAL NAVY)
Le HMS Defender (© : ROYAL NAVY)

Le HMS Defender (© : ROYAL NAVY)
Le HMS Defender (© : ROYAL NAVY)

Destinés à remplacer les unités du type 42 (classes Manchester et Sheffield), les destroyers du type 45 ont été spécialement conçus pour la défense aérienne. Leur système d'armes principal a fait l'objet d'un programme en coopération avec la France et l'Italie, qui ont participé à son développement dans le cadre du programme Horizon. En Grande-Bretagne, le Principal Anti Air Missile System (PAAMS) a été baptisé Sea Viper. Comme sur les frégates franco-italiennes, il s'articule autour de 32 missiles Aster 30 et 16 missiles Aster 15 (six lanceurs verticaux Sylver A50). L'armement comprend également 8 missiles antinavire Harpoon, une tourelle de 114 mm, deux canons de 30 mm et quatre tubes pour torpilles Sting Ray. L'embarquement de deux systèmes d'artillerie multitubes Phalanx est également prévu au centre des navires, sur chaque bord.

Le HMS Defender (© : ROYAL NAVY)
Le HMS Defender (© : ROYAL NAVY)

Chaque bateau dispose de logements pour accueillir 60 commandos des Royal Marines et leurs équipements. Le hangar peut abriter un hélicoptère lourd Merlin et la plateforme est conçue pour pouvoir mettre en oeuvre un appareil de transport du type Chinook.
Le programme T45 avance désormais rapidement. Livré à la Royal Navy, le HMS Daring achève ses essais et devrait être admis au service actif en février 2010. Le HMS Dauntless poursuit ses essais à la mer, alors que le HMS Diamond vient juste de les débuter. Lancé fin 2008, le HMS Dragon est toujours en achèvement à flot, alors que la construction du HMS Duncan se poursuit.
Initialement, le programme devait portait sur 12 destroyers mais le coût très élevé de ces navires, ainsi que les restrictions budgétaires, ont contraint la flotte britannique à revoir de moitié ses ambitions.

Le HMS Daring (© : BAE SYSTEMS)
Le HMS Daring (© : BAE SYSTEMS)