Défense
Le destroyer HMS Dragon achève ses premiers essais mer

Actualité

Le destroyer HMS Dragon achève ses premiers essais mer

Défense

Le quatrième destroyer lance-missiles britannique du type 45 a achevé, le mois dernier, ses premiers essais en mer. Mis à flot en novembre 2008 aux chantiers BAE Systems de Govan, le HMS Dragon, qui arbore depuis sa construction un dragon rouge de chaque côté de sa proue, doit être livré fin 2011. Il rejoindra au sein de la Royal Navy les HMS Daring, HMS Dauntless et HMS Diamond, le premier étant entré en service l'été dernier. La série sera complétée avec deux bâtiments supplémentaires, les HMS Defender et HMS Duncan, actuellement en cours de construction.

Le HMS Dragon  (© : BAE SYSTEMS)
Le HMS Dragon (© : BAE SYSTEMS)

Conçu pour la défense aérienne et, plus particulièrement, la protection d'une groupe aéronaval, les T45 mesurent 152.4 mètres de long pour 21.2 mètres de large. Affichant un déplacement de 7450 tonnes en charge, ils sont dotés du système surface-air Sea Viper (équivalent du PAAMS franco-italien), comprenant 32 missiles Aster 30 et 16 missiles Aster 15. Le reste de l'armement comprend 8 missiles antinavire Harpoon, une tourelle de 114mm, deux canons de 30mm et quatre tubes pour torpilles Sting Ray. Chaque destroyer peut, en outre, embarquer un hélicoptère du type AW-101 Merlin.

Le HMS Dragon  (© : BAE SYSTEMS)
Le HMS Dragon (© : BAE SYSTEMS)

Royal Navy