Défense
Le destroyer HMS Nottingham va être retiré du service

Actualité

Le destroyer HMS Nottingham va être retiré du service

Défense

Une cérémonie se déroulera demain à Portsmouth pour marquer le retrait du service actif du HMS Nottingham. Lancé en février 1980 chez Vosper Thornycroft, ce bâtiment est l'un des deux derniers destroyers lance-missiles de la classe Sheffield (type 22) encore opérationnels. Deux de ces navires, les HMS Sheffield et HMS Coventry, ont été coulés par les Argentins lors de la guerre des Malouines. Les six autres ont été progressivement désarmés depuis 1999. Le HMS Liverpool (1982) va donc être l'unique survivant de cette série, complétée par une version agrandie de quatre destroyers (classe Manchester) toujours en activité.
Long de 125.7 mètres pour un déplacement de 4800 tonnes en charge, le HMS Nottingham dispose d'un système surface-air Sea Dart (rampe double, 22 missiles), une tourelle de 114mm, deux systèmes multitubes Phalanx et quatre canons de 20 mm. Armé par un équipage de 253 marins et capable de filer 29 noeuds, le navire dispose d'une plateforme et d'un hangar pour un hélicoptère. En 27 ans de service, le bâtiment a parcouru 700.000 milles nautiques à travers le monde. La vie du destroyer, qui a participé à de très nombreuses missions, a été marquée par un grave accident en juillet 2002. Le Nottingham avait alors talonné sur les hauts fonds de l'île Howe, au large de l'Australie. Rapatrié en Grande-Bretagne, il nécessitera 18 mois de travaux avant de redevenir opérationnel, en juillet 2004.

Le HMS Nottingham (© : ROYAL NAVY)
Le HMS Nottingham (© : ROYAL NAVY)

Les unités des classe Sheffield et Manchester seront remplacées par les six nouveaux destroyers lance-missiles du type 45. La tête de série, le HMS Daring, est arrivée en janvier 2009 à Portsmouth, base à partir de laquelle le navire poursuit ses essais et la mise au point, très longue, de son système d'armes. Le second bâtiment de la série, le HMS Dauntless, est également en essais, alors que les quatre autres (HMS Diamond, HMS Dragon, HMS Defender et HMS Duncan) sont à divers stades de construction. La mise en service de ces destroyers interviendra d'ici 2015.

Le HMS Daring (© : BAE SYSTEMS)
Le HMS Daring (© : BAE SYSTEMS)

Royal Navy | Actualité des forces navales britanniques