Défense
Le deuxième EC-225 livré à la Marine nationale

Actualité

Le deuxième EC-225 livré à la Marine nationale

Défense

Réalisé par Eurocopter, le deuxième hélicoptère EC-225 commandé en décembre 2009 pour la Marine nationale a été livré le 23 juillet par la Direction générale de l'armement (DGA). Désormais opérationnel, cet appareil s'ajoute à une première machine, livrée le 23 avril dernier. Cette dernière a néanmoins quitté momentanément la base d'aéronautique navale de Lanvéoc-Poulmic afin de subir un chantier de mise à niveau. Les travaux portent sur le pilotage automatique 4 axes lui permettant de tenir un vol stationnaire au-dessus de la zone d'intervention dans des conditions météorologiques très dégradées. L'appareil, qui doit retrouver la flottille 32F en novembre, va également être modifié pour l'emport de deux réservoirs de 237 kilos permettant d'augmenter l'autonomie de 40 minutes. Avec ces bidons, l'EC-225 pourra voler durant 4 heures et sera donc en mesure d'effectuer un sauvetage à 250 nautiques de la côte au profit de 15 personnes.
On notera que ces modifications ont été apportées dès l'origine sur l'hélicoptère livré en juillet.
Destinés à assurer des missions de sécurité maritime et commandés pour remplacer les Super Frelon en attendant l'arrivée du NH90, les EC-225 SECMAR sont tous deux basés à Lanvéoc. Hélicoptère de la classe des 11 tonnes, l'EC 225 peut embarquer jusqu'à 24 passagers. Sa vitesse maximale est de 325 km/h. Pour effectuer des missions de secours en mer, l'hélicoptère est équipé d'un treuil permettant de hisser à son bord deux personnes simultanément ou une civière. Son équipage comprend deux pilotes, un treuilliste, un plongeur ainsi qu'un médecin en cas de besoin.

Aéronavale Marine nationale