Science et Environnement
Le DRASSM va recourir au privé pour l’armement de ses navires hauturiers

Actualité

Le DRASSM va recourir au privé pour l’armement de ses navires hauturiers

Science et Environnement
Marine Marchande

Encore un triomphe de l'administration française... Un accord n’ayant pu être trouvé avec la Marine nationale ni les Affaires maritimes pour l’armement de ses navires, le Département de Département des Recherches Archéologiques Subaquatiques et Sous-Marines est contraint de se tourner vers le secteur privé, a appris Mer et Marine. Le ministère de la Culture, dont il dépend, s’apprête selon nos informations à lancer un appel d’offres pour l’armement des deux navires de recherche hauturiers du DRASSM, l’André Malraux (36 mètres) mis en service en 2012, et