Disp POPIN non abonne!
Défense

Actualité

Le drone de combat embarqué X-47B réalise son premier vol

Défense

Le premier drone de combat embarqué de l'histoire a réalisé, le 4 février son premier vol. Depuis la base aérienne d'Edwards, en Californie, le X-47B, développé par Northrop Grumman, s'est envolé à une altitude de 5000 pieds et a atterri au bout de 29 minutes, sans incident. Totalement automatisé, l'engin était mis en oeuvre depuis une station au sol, où son évolution a été surveillée par une équipe de Northrop Grumman et de l'US Navy. Cet évènement est une étape clé dans le développement de l'Unmanned Combat Air System Demonstrator (UCAS-D).



Le programme, qui a débuté en 2005 (le drone de Northrop Grumman a été retenu par l'US Navy en 2007), vise à démontrer la faisabilité, l'utilité militaire et l'intérêt opérationnel des drones de combat aérien embarqués sur porte-avions. « Le premier vol représente la compilation de nombreux tests pour valider la navigabilité de l'avion, ainsi que la robustesse et la fiabilité du logiciel qui lui permet de fonctionner comme un système autonome et avoir, au final, la capacité d'opérer sur un porte-avions », explique le capitaine Jaime Engdhal, responsable du programme UCAS-D au sein de la marine américaine.

 Le X-47B (© : NORTHROP GRUMMAN)
Le X-47B (© : NORTHROP GRUMMAN)

Essais sur porte-avions à partir de 2013

Pour les industriels et militaires américains, le vol inaugural du X-47B représente un véritable saut technologique, rendu possible grâce à un travail colossal mené ces dernières années pour mettre au point la cellule de l'engin et les logiciels de pilotage et de contrôle. Si les Etats-Unis sont passés maîtres dans l'art de développer et mettre en oeuvre des engins non-habités, le pays a clairement franchi un nouveau cap. « La conception d'un appareil de combat de la taille d'un avion de chasse n'est pas un mince exploit. L'engagement, la collaboration et l'excellence technique parmi la marine, Northrop Grumman et les partenaires de l'équipe UCAS-D a permis de rendre ce premier vol réel. Et nous sommes fiers de donner à la marine les moyens d'explorer l'aviation de combat sans pilote », souligne Janis Pamiljans, directeur du programme chez Northrop Grumman.
Dans l'année qui vient, une cinquantaine de vols d'essais est prévue, le premier des deux X-47B produits devant achever la première campagne de tests fin 2011. A l'issue de cette phase, les deux drones rejoindront la base aéronavale de Patuxent River en vue de préparer sa mise en oeuvre depuis un porte-avions américain. Les premiers appontages et catapultages devraient intervenir en 2013, le programme comportant également un volet portant sur le ravitaillement en vol.

 Le X-47B (© : NORTHROP GRUMMAN)
Le X-47B (© : NORTHROP GRUMMAN)

Le seul drone de combat embarqué au monde

Long de 11.6 mètres pour une envergure de 18.9 mètres et une hauteur de 3.1 mètres, le X-47B affiche une masse de 6.3 tonnes à vide et a été conçu pour présenter une masse maximale au décollage de 20 tonnes. Furtif, ce monoréacteur, doté d'une motorisation fournie par Pratt&Whitney, doit pouvoir opérer à 40.000 pieds, atteindre une vitesse de croisière de Mach 0.45 et franchir une distance de 2000 nautiques. Le démonstrateur n'est pas pour le moment armé mais il dispose de soutes à cet effet, sa conception devant lui permettre d'emporter deux bombes de 900 kilos.
Avec cet engin, les Américains comptent prendre une avance technologique dans le domaine de l'aviation de combat embarquée. Pour l'heure, l'UCAS-D est l'unique programme de ce genre dans le monde. En Europe, deux démonstrateurs de drones de combat (Unmanned Combat Air Vehicle - UCAV) sont en cours de développement : Le Taranis de BAE Systems et le Neuron, porté par un consortium emmené par Dassault Aviation. Mais ces deux appareils ne sont, pour l'heure, pas destinés à être navalisés.

 Le X-47B (© : NORTHROP GRUMMAN)
Le X-47B (© : NORTHROP GRUMMAN)

US Navy / USCG Drones