Défense
Le drone de surveillance maritime Triton réalise son premier vol

Actualité

Le drone de surveillance maritime Triton réalise son premier vol

Défense

Le MQ-4C Triton a réalisé le 22 mai son premier vol à partir de Palmdale, en Californie. Contrôlé depuis une station terrestre par des marins américains et une équipe de Northrop Grumman, l’engin a volé durant 80 minutes, atteignant une altitude de 20.000 pieds. Cette manœuvre réussie marque le début des essais en vol du Triton dans le cadre de la validation du nouvel UAS (Unmanned Aerial System) de l’US Navy.

 

 

Premier vol du MQ-4C Triton (© : NORTHROP GRUMMAN)

Premier vol du MQ-4C Triton (© : NORTHROP GRUMMAN)

 

Premier vol du MQ-4C Triton (© : NORTHROP GRUMMAN)

Premier vol du MQ-4C Triton (© : NORTHROP GRUMMAN)

 

 

 

Le MQ-4C Triton est dérivé du RQ-4 Global Hawk Block 20 de Northrop Grumman, un drone de 39.9 mètres d'envergure et plus de 14.6 tonnes de masse maximale au décollage, pouvant voler à la vitesse de 310 noeuds. Propulsé comme son aîné par un turboréacteur, le futur drone de la marine américaine volera à une altitude de plus de 16 km et sera capable de couvrir une distance de 2000 milles, son autonomie étant supérieure à 24 heures. Le Triton sera équipé du radar multifonctions AN/ZPY-3, spécialement conçu pour les opérations maritimes.

L’US Navy compte utiliser ce drone dans les zones littorales et en haute mer. Le MQ-4C Triton est notamment présenté comme un système complémentaire au nouvel avion de patrouille maritime P-8A Poseidon. Permettant d’accroître significativement la permanence de moyens aériens en mission, il pourra mener des opérations de surveillance, de reconnaissance et de recueil de renseignement au profit des états-majors et des forces navales, avec des informations transmises en temps réel grâce à une liaison satellite. Non seulement au large des côtes américaines, mais également à l’étranger, l’US Navy prévoyant d’implanter son futur UAS dans cinq lieux à travers la planète, notamment dans la région Asie/Pacifique (Hawaii, Japon), mais aussi en Europe (Italie) et en océan Indien (Diego Garcia).  

La mise en service du Triton est espérée à partir de 2015, l’US Navy comptant acquérir au moins 40 engins de ce type.

 

 

Les deux démonstateurs du MQ-4C Triton (© : NORTHROP GRUMMAN)

Les deux démonstateurs du MQ-4C Triton (© : NORTHROP GRUMMAN)

 

US Navy / USCG Drones