Défense
Le drone Patroller achève sa 3ème campagne d'essais en vol

Actualité

Le drone Patroller achève sa 3ème campagne d'essais en vol

Défense

Pouvant notamment être utilisé pour la surveillance maritime, le drone Patroller, conçu par Sagem, a réalisé avec succès sa 3ème campagne d'essais en vol. Ces tests ont été réalisés du 22 au 30 avril 2010 depuis l'aérodrome de Cergy-Pontoise, en région parisienne, à proximité du centre de R&D Sagem d'Eragny où s'effectue le développement. « Outre le bon fonctionnement de l'ensemble du système, cette campagne a permis de valider les performances de l'avionique triplex du véhicule aérien et de sa chaîne image, composée d'une boule optronique gyrostabilisée Euroflir Sagem télé-opérée depuis le sol et d'une liaison en bande Ku. Pour la première fois, le Patroller était équipé de réservoirs pendulaires sous ses points d'emport externes », explique Sagem. Selon la société française : « Patroller tire parti des technologies développées en France par Sagem pour son système de drones tactiques SDTI/Sperwer, et de la longue expérience acquise par l' utilisation de ce dernier en Afghanistan. Fédérant des savoir-faire nationaux, Patroller peut répondre, à coûts maîtrisés, à l'essentiel des besoins français en matière de drones longue endurance ».

Le Patroller (© : SAGEM)
Le Patroller (© : SAGEM)

Système de drone MALE (Moyenne Altitude et Longue Endurance) de classe 1 tonne, le Patroller est basé sur un avion de mission certifié EASA, le S15, de l'avionneur allemand Stemme. On notera d'ailleurs que le drone peut être optionnellement piloté, ce qui a été le cas lors de la dernière campagne d'essais. « La capacité du drone à être optionnellement piloté facilite les essais de développement en permettant d'effectuer des vols en espace aérien non ségrégué », note Sagem.
Satisfait des résultats obtenus, le groupe français annonce le départ prochain du Patroller vers la base d'Istres, où il effectuera en juin prochain une nouvelle campagne d'essais, cette fois en mode drone, sans pilote à bord et en espace ségrégué. L'engin pourra ensuite, dès cet été, effectuer des démonstrations et expérimentions opérationnelles. Sagem estime être en mesure de livrer un premier système Patroller entièrement opérationnel dans 12 à 18 mois.
La conception du drone lui permettra de recevoir une liaison satellite haut débit et des charges utiles en pods (capteurs et armements, etc.) pour des missions de 20 à 30 heures à une altitude maximale de 25.000 pieds.

Le Patroller (© : SAGEM)
Le Patroller (© : SAGEM)

Safran Electronics & Defense Drones