Défense
Le Dupuy de Lôme à la loupe, enfin presque...
ABONNÉS

Reportage

Le Dupuy de Lôme à la loupe, enfin presque...

Défense

Le nouveau bâtiment collecteur de renseignements de la marine a été présenté vendredi dernier à Toulon. Une première et une dernière exposition médiatique pour ce navire dont la vie sera marquée par la discrétion, élément essentiel de son efficacité.

Amarré au même quai que le Charles de Gaulle, le Dupuy de Lôme parait étonnement grand. Bien que sa longueur soit limitée à 101.8 mètres pour une largeur de 15.8 mètres,rce bâtiment de 3600 tonnes en charge est imposant avec sa haute stature blanche, surmontée de deux radômes et d’une impressionnante antenne d’écoute goniométrique. Ce navire collecteur de renseignements remplacera dans cette fonction le Bougainville, ancien bâtiment de la Direction des Centres d’Essais du pacifique (DIRCEN), modifié en 1999 à Lorient pour le compte de la Direction des Renseignements Militaires (DRM). Le Dupuy de Lôme, lui, a été spécialement conçu pour cette mission par le groupe français Thales. La coque, construite aux chantiers hollandais de Delfzijl, a été mise sur cale le 1er décembre 2003 et lancée un an plus tard. Le navire a ensuite rejoint la Seyne sur Mer où les différents équipements ont été installés, notamment le fameux système MINREM (Moyens Interarmées de Renseignements Electromagnétiques). « Le renseignement électromagnétique, c’est la capacité d’intercepter un signal qui va donner des indications sans que la personne à l’origine de l’indiscrétion ne soit au courant. C’est tout simplement l’interception d’une onde radio », explique le capitaine de frégate Marc Guitar, de la sous direction des opérations à la DRM. Les différents senseurs sont basés sur un dispositif antennaire complexe, assurant l’interception, la goniométrie et l’analyse des radars les plus récents, des communications modernes HF, V/UHF et SHF, ainsi que des communications relayées depuis l’espace. Il est même possible de recueillir les e-mails qui transitent par satellite mais

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française