Défense
Le Dupuy de Lôme à Toulon

Actualité

Le Dupuy de Lôme à Toulon

Défense

Avec les sous-marins nucléaires lanceurs d'engins, il s'agit de l'un des bâtiments les plus discrets de la Marine nationale. Basé à Brest, le Dupuy de Lôme à rejoint Toulon, probablement pour une « campagne » en Méditerranée. Appelé bâtiment collecteur de renseignements, le Dupuy de Lôme est entré en service fin 2005. Conçu par Thales et la Compagnie Maritime Nantaise, ce navire mesure 102 mètres de long et affiche un déplacement de 3600 tonnes en charge. Il embarque un dispositif antennaire complexe, assurant l'interception, la goniométrie et l'analyse des radars les plus récents, des communications modernes HF, V/UHF et SHF, ainsi que des communications relayées depuis l'espace. En plus de l'équipage, composé de 30 marins, le Dupuy de Lôme embarque 80 techniciens pour traiter les données collectées.
Par rapport aux moyens de renseignement classiques, l'énorme avantage du navire est qu'il peut profiter de la liberté de navigation dans les eaux internationales pour se positionner au meilleur endroit afin de recueillir les données. Le Dupuy de Lôme est, notamment, utilisé dans la lutte contre le terrorisme et, pour cela, il s'approche au plus près des foyers cruciaux, par exemple en océan Indien. Pour ses missions, le bâtiment profite d'un énorme travail réalisé en amont par les services de renseignement. Ces éléments permettent d'indiquer à l'équipage ce qu'il doit chercher, et où le trouver, de manière à ce que les écoutes soient le plus efficace possible. Ces indices, ces pistes, sont fournis par les différents services et moyens matériels dont dispose l'Etat, de l'imagerie satellite et aérienne à l'espionnage, en passant par les opérations de reconnaissance.
_______________________________________________

- Voir notre reportage sur le Dupuy de Lôme

Le Dupuy de Lôme (© : MARINE NATIONALE)
Le Dupuy de Lôme (© : MARINE NATIONALE)

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française