Défense
Le F-35 tire son premier missile

Actualité

Le F-35 tire son premier missile

Défense

Le nouvel avion de combat américain poursuit ses essais avec une étape importante franchie la semaine dernière. Pour la première fois, un F-35 a tiré en vol un missile. L’engin, un AIM-20, a été mis en œuvre depuis l’une des soutes internes de l’appareil. La séparation s’est parfaitement déroulée et a été suivie de l’allumage du booster du missile. Ce test a été réalisé par un F-35A, version conventionnelle destinée à l’US Air Force et dont la mise en service est attendue en décembre 2016.

Parmi les dernières avancées récentes du programme, on notera également la réussite du premier décollage vertical d’un F-35B, la variante devant être opérationnelle au sein de l’US Marine Corps en décembre 2015. Cet essai a été réalisé le 10 mai sur la base aéronavale de Patuxent River. Appelé à apponter verticalement sur les porte-hélicoptères d’assaut de l’US Navy, le F-35B s’envolera des bâtiments de manière classique, en s’élançant sur le pont d’envol. Il sera néanmoins capable, en cas de besoin, de décoller verticalement. Une capacité utilisable par exemple pour positionner des avions dans des zones dépourvues de pistes d’atterrissage. Toutefois, ces manœuvres sont extrêmement gourmandes en combustible, limitant significativement l’autonomie de l’appareil.

 

 

US Navy / USCG