Défense
Le F-35C à bord de l’USS Dwight D. Eisenhower

Actualité

Le F-35C à bord de l’USS Dwight D. Eisenhower

Défense

Le nouvel avion de combat embarqué de l’US Navy et de l’US Marine Coprs a réalisé le 2 octobre ses premiers appontages et catapultages à bord du porte-avions USS Dwight D. Eisenhower. Les manœuvres, qui impliquent deux F-35C de l’escadron de test et d’évaluation de la base aéronavale de Patuxent River, se déroulent en Atlantique et doivent durer deux semaines. Elles visent à tester l’intégration et le soutien des appareils à bord d’un bâtiment à la mer.

 

F-35C sur l'USS Dwight D. Eisenhower (© : US NAVY)

F-35C sur l'USS Dwight D. Eisenhower (© : US NAVY)

F-35C sur l'USS Dwight D. Eisenhower (© : US NAVY)

F-35C sur l'USS Dwight D. Eisenhower (© : US NAVY)

 

Pour mémoire, c’est le 3 novembre 2014 que la version CATOBAR (Catapult Assisted Take Off Barrier Arrested Recovery) du Joint Strike Fighter avait réalisé ses tout premiers appontages et catapultages sur porte-avions, en l’occurrence l’USS Nimitz. Depuis, les expérimentations et essais se poursuivent en vue de l’entrée en service du F-35C. Une première capacité opérationnelle doit être prononcée par la marine américaine fin 2018.

 

Destiné à remplacer les F/A-18 A/D Hornet d’ici 2025, le F-35C, qui doit donc réaliser ses premiers déploiements opérationnels d’ici trois ans. L’appareil a été commandé à 309 exemplaires par l’US Navy, 80 autres étant prévus pour l’USMC, qui mettra également en œuvre le F-35B. Ce dernier ne devrait pas être opérationnel dans sa configuration initiale avant l’année prochaine, des difficultés étant encore intervenues cette année avec la mise au point de cette version à décollage court et appontage vertical (STOVL) du JSF.   

 

 

US Navy / USCG