Défense
Le F-35C débute sa dernière campagne de développement sur porte-avions

Fil info

Le F-35C débute sa dernière campagne de développement sur porte-avions

Défense

Le nouvel avion de combat embarqué de la marine américaine a débuté le 14 août sa troisième et dernière série de tests de développement à bord du porte-avions USS George Washington. L’objectif de ces campagnes est de s’assurer que le F-35C répond aux spécifications. A cet effet, il est testé dans un environnement marin et sur l’ensemble du spectre de missions qu’il sera amené à accomplir. L’équipe d’essais teste notamment l’efficacité des senseurs, l’intégration de l’appareil avec le porte-avions, l’emploi de différentes charges utiles et les configurations possibles en termes d’emport de carburant et d’armement.

 

Deux F-35C au catapultage sur l'USS George Washington (© : US NAVY)

Deux F-35C au catapultage sur l'USS George Washington (© : US NAVY)

 

Mis en œuvre sur porte-avions au moyen de catapultes et de brins d’arrêt, le F-35C est l’une des trois variantes du Joint Strike Fighter. La première, conventionnelle, est le F-35A, dont une première capacité opérationnelle a été déclarée cet été par l’US Air Force. La seconde, le F-34B, est à décollage court et appontage vertical. Elle va elle aussi faire ses débuts dans l’US Marine Corps et sera notamment embarquée sur les porte-hélicoptères d’assaut de la flotte américaine, où elle remplacera les Harrier.

Quant au F-35C, appelé à succéder aux F/A-18 C/D Hornet et compléter les F/A-18 E/F Super Hornet, cette version, qui a rencontré d’importants problèmes techniques, est toujours annoncée comme devant être mise en service en 2018.

 

US Navy / USCG