Marine Marchande
Le ferry Barfleur affrété pour être exploité dans le détroit du Pas-de-Calais

Actualité

Le ferry Barfleur affrété pour être exploité dans le détroit du Pas-de-Calais

Marine Marchande

Malgré ses réticences initiales, Brittany Ferries a finalement annoncé vendredi l'affrètement du Barfleur par l'armement danois DFDS, qui exploite avec la compagnie française LD Lines des services entre Calais, Dunkerque et Douvres. Le navire, que Brittany Ferries avait retiré de la ligne au départ de Cherbourg, va conserver son pavillon français mais sera renommé. A compter du 27 avril, il rejoindra le Norman Spirit, de LD Lines, exploité dans le détroit depuis le mois de décembre dans le cadre d'un accord de partenariat entre la compagnie française et DFDS, rapprochement qui pourrait déboucher sur la création d'une société commune. La fréquence des rotations offertes entre Calais et Douvres sera ainsi doublée pour atteindre 10 allers-retours quotidiens. « Nous avons toujours eu à l'esprit d'avoir deux navires en opérations sur la ligne Calais - Douvres. Nous avons lancé notre service avec le Norman Spirit et nous sommes déjà très satisfaits de l'accueil qui a été réservé par nos clients à ce navire. Maintenant, avec l'arrivée du second, nous allons pouvoir doubler les fréquences. Au total, avec notre ligne Dunkerque - Douvres, nous offrirons 44 départs quotidiens depuis Douvres sur Calais et Dunkerque. Avec l'arrivée de ce nouveau navire, nous démontrons notre volonté de développer le marché transmanche sur Calais - Douvres ainsi que notre engagement de créer un environnement de travail stable et pérenne pour nos salariés du Calaisis », explique Christophe Santoni, directeur général de LD Lines.

 Le Norman Spirit  (© : DR)
Le Norman Spirit (© : DR)

300 emplois à Calais, en majorité des anciens de SeaFrance

Construit en 1992 par les chantiers d'Helsinki (aujourd'hui STX Finlande), le Barfleur mesure 157.65 mètres de long pour une largeur de 23 mètres. Ce navire de 20.133 tonneaux, capable d'atteindre 19.5 noeuds, peut transporter 1212 passagers et 550 voitures. Il sera armé par un équipage entièrement français. Son affrètement va donc permettre à la filiale de Louis Dreyfus Armateurs d'employer 300 personnes sur la liaison Calais - Douvres, conformément à l'objectif que la compagnie s'était fixé. De plus, comme elle s'il était engagé, LD Lines compte essentiellement, dans ces personnels, d'anciens salariés de SeaFrance, dont la liquidation judiciaire a été prononcée en janvier.
On notera que le recours à des équipages "normands" pour armer initialement le Norman Spirit (auparavant exploité entre Le Havre et Portsmouth) lors de son arrivée dans le détroit est compensé par le passage au pavillon français de son remplaçant, le Norman Voyager, qui était jusqu'ici immatriculé en Grande-Bretagne.

Brittany Ferries | Actualité de la compagnie maritime bretonne Louis Dreyfus Armateurs