Vie Portuaire
Le financement du Canal Nord Seine Europe avance

Actualité

Le financement du Canal Nord Seine Europe avance

Vie Portuaire

Les ministres wallon, flamand et français en charge des transports et des travaux publics se sont rencontrés, hier, à Lens, pour remettre un dossier commun de demande de subvention à la Commission européenne. Ce dossier, baptisé Seine Escaut 2020, participe au plan de financement du futur canal Nord Seine Europe. La France et la Belgique sollicitent ainsi le financement par l’Union européenne de 40% des investissements réalisés sur la période 2014-2020 sur l’ensemble du périmètre du projet Seine-Escaut, taux maximal permis par les règlements européens.

Sur le territoire français, ce projet inclut non seulement la réalisation du canal Seine-Nord Europe, mais également les opérations d’accompagnement en amont et en aval du canal sur la Seine, l’Oise et dans le Nord-Pas-de-Calais, conduites par Voies navigables de France. Pour ces opérations d’accompagnement, les financements européens obtenus dans le cadre de ce dossier viendront ainsi compléter ceux prévus dans les contrats de plan Etat-Région 2015-2020 en cours de finalisation

Pour mémoire, le canal Nord Seine Europe est une voie fluviale  de 106 km qui permettra de relier Paris aux ports belges et néerlandais en connectant l’Oise aux canaux du Nord et Dunkerque à l'Escaut. Le chantier devrait coûter 4.5 milliards d’euros, avec un cofinancement européen de 40%. Il devrait employer de 12 à 15.000 personnes.

Transport fluvial | Toute l'actualité du secteur fluvial