Défense
Le flotteur de la frégate Aquitaine sera achevé à la fin de l'été

Actualité

Le flotteur de la frégate Aquitaine sera achevé à la fin de l'été

Défense

Symbole du renouveau des frégates de la Marine nationale, l'Aquitaine prend forme progressivement. Sur le site DCNS de Lorient, plus de 300 personnes s'activent actuellement sur la tête de série du programme FREMM (Frégate Européenne Multi-Missions). Après la découpe de la première tôle du navire, en mars 2007, la construction avance rapidement. Les différents anneaux sont en cours d'assemblage dans la forme de construction de Lorient. A la fin de l'été 2009, les éléments du flotteur seront presque totalement « jonctionnés » et les premiers blocs de superstructures seront posés. L'étrave devrait, quant à elle, être posée en septembre. L'assemblage va progressivement monter en puissance, avec 500 personnels mobilisés cet été et 700 en fin d'année, moment où DCNS préparera la mise à flot de l'Aquitaine. Longue de 142 mètres pour un déplacement de 6000 tonnes en charge, la frégate sera livrée à la Marine nationale en 2012. Elle sera suivie par un bâtiment du même type destiné au Maroc. La réalisation de cette unité a débuté pour une mise sur cale début 2010 et une livraison en 2013. Dans le même temps, la seconde FREMM française, la Normandie, verra son usinage débuter normalement en septembre. Elle sera suivie par 9 autres frégates du même type, soit un total de 11 FREMM françaises (9 en version anti-sous-marine et deux en version défense aérienne).
Le plan de charge de DCNS pourrait, de plus, être complété par de nouvelles commandes à l'export. On pense, notamment, à l'Arabie Saoudite, qui souhaite se doter de quatre à six nouvelles frégates.

L'étrave de l'Aquitaine (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
L'étrave de l'Aquitaine (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Vue de la future FREMM (© DCNS)
Vue de la future FREMM (© DCNS)

Naval Group | Actualité industrie navale de défense