Défense
Le Forbin attendu lundi à Toulon. Le départ de Lorient en images

Actualité

Le Forbin attendu lundi à Toulon. Le départ de Lorient en images

Défense

C'est lundi que la plus puissante frégate jamais construite en France devrait pointer son étrave en rade de Toulon. Comme le veut la tradition, le bâtiment a fait tonner mercredi soir ses canons de salut en passant devant Notre-Dame de Larmor. L'occasion pour le jeune photographe Pierre Danic, fils d'un salarié de DCNS à Lorient, d'immortaliser le départ du bâtiment vers la Méditerranée. Ce sont ses clichés qui illustrent cet article.


(PHOTO : PIERRE DANIC)

Trois ans après sa mise à flot, le Forbin a donc quitté le site morbihannais de DCNS pour rejoindre la base navale de Toulon. Les équipes de l'industriel y mèneront la dernière partie des essais, notamment sur le système de combat et le système d'armes, avant de livrer le navire à la Marine nationale. Le tranfert de propriété devrait intervenir en septembre prochain. Le sistership du Forbin, le Chevalier Paul, quittera quant à lui Lorient en fin d'année pour une livraison en mai 2009.


(PHOTO : PIERRE DANIC)

Construites en coopération avec l'Italie dans le cadre du programme Horizon, les deux frégates de défense aérienne remplaceront les Suffren et Duquesne, retirées du service actif en 2001 et 2007. Deux autres Horizon étaient initialement prévues pour succéder aux Cassard et Jean Bart mais elles ne seront finalement pas construites, faute de crédits suffisants. Bâtiments extrêmement complexes, les Forbin et Chevalier Paul sont en effet très onéreux, le coût du programme s'élevant à 2.7 milliards d'euros, développement et système d'armes compris. Une solution plus économique, basée sur une version antiaérienne de la Frégate Européenne Multi-Missions (FREMM), est actuellement à l'étude pour remplacer les deux F70 de la marine.

Naval Group | Actualité industrie navale de défense