Défense
Le Forbin détruit un missile supersonique avec un Aster 30

Actualité

Le Forbin détruit un missile supersonique avec un Aster 30

Défense

Le 4 avril, les frégates de défense aérienne Forbin et Chevalier Paul ont, pour la première fois en Europe, fait face au missile d'exercice GQM-163A Coyote, mis en oeuvre par la société américaine Orbital. Dotée d'un booster, cette cible manoeuvrante, développée pour simuler une attaque de missile antinavire, peut atteindre la vitesse de Mach 2.5 et voler au ras des flots. Elle a été tirée depuis le Centre d'essais missiles de la Direction Générale de l'Armement, basé sur l'île du Levant, dans le Var, et visait un objectif fictif symbolisant une « unité précieuse », de type porte-avions ou bâtiment de projection et de commandement. Les FDA Forbin et Chevalier Paul, conçues pour traiter une menace anti-missile grâce à leurs radars (S-1850 M et EMPAR) ainsi que leur système d'armes principal PAAMS (avec missiles surface-air Aster 15 et Aster 30), avaient déjà réussi, lors d'exercices, à détruire des cibles. Mais jamais encore des mobiles supersoniques représentant aussi bien le comportement d'un missile antinavire.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française