Disp POPIN non abonne!
Croisières et Voyages

Focus

Le futur Costa Smeralda se dévoile

Croisières et Voyages

A l’occasion des Lauréats de la Mer, au cours desquels Costa Croisières a célébré la 25ème édition de cet évènement réunissant ses meilleurs partenaires agents de voyages mais aussi les 70 ans de sa création, la compagnie italienne a dévoilé en fin de semaine dernière de nombreux espaces de son futur navire. Des images qui pour la plupart n’ont été montrées qu’au cours d’une présentation sur écran géant par le designer Adam Tihany ou en réalité virtuelle, ce qui explique que les photos illustrant cet article ne sont pas toutes de grande qualité. Elles donnent néanmoins une bonne idée de ce à quoi va ressembler le bateau.

 

Adam Tihany devant ce qui sera l'atrium du futur Costa Smeralda (

Adam Tihany devant ce qui sera l'atrium du futur Costa Smeralda (© MER ET MARINE)

 

En construction depuis septembre dernier au chantier finlandais Meyer Turku, le Costa Smeralda, premier d’une série d’au moins deux paquebots destinés à cet armateur, débutera sa première croisière le 20 octobre 2019 lors de sa descente vers la Méditerranée. Il partira d’Hambourg, en Allemagne, pour une traversée de vernissage de 15 jours qui le conduira notamment à Marseille, avec une première escale de deux jours les 1er et 2 novembre 2019. Ce voyage s’achèvera le lendemain à Savone,  le grand port d’embarquement italien de Costa, où le navire sera baptisé.

Le 4 novembre 2019 débutera la croisière inaugurale de 6 jours, au départ de Savone, avec des arrêts à Barcelone, Marseille et Civitavecchia. Puis le Costa Smeralda continuera son programme en Méditerranée occidentale jusqu’en avril 2020, avec des croisières d’une semaine entre Savone, Marseille, Barcelone, Palma de Majorque, Civitavecchia et La Spezia. Il remplacera le Costa Diadema, le plus récent navire de la compagnie, mis en service fin 2014 et qui partira pour les Emirats arabes.

 

Le futur Costa Smeralda (

Le futur Costa Smeralda (© COSTA CROISIERES)

 

Nettement plus grand et complètement différent, le Costa Smeralda sera l’un des plus gros navires de croisière du monde. Il mesurera 337 mètres de long pour une largeur de 42 mètres, sa jauge atteignant 182.700 GT. Il pourra accueillir jusqu’à 6554 passagers, soit une capacité légèrement supérieure à celle des mastodontes de la classe Oasis of the Seas de l’armateur américain RCCL, qui sont les plus gros paquebots aujourd’hui en service. Le Costa Smeralda se distinguera comme étant le second navire de croisière à disposer de moteurs fonctionnant au gaz naturel liquéfié (GNL). Le premier est son cousin l’AIDAnova, livrable par le constructeur allemand Meyer Werft à la fin de cette année à AIDA Cruises, filiale de Costa. Deux autres unités de ce type sont déjà annoncées pour cette compagnie en 2021 et 2023, alors que le sistership du Smeralda doit entrer en service en 2021.

Pour la compagnie italienne, ce nouveau fleuron symbolise un véritable tournant. Sur le plan environnemental d’abord, puisque l’armateur est le premier de l’industrie de la croisière à se lancer dans la propulsion au GNL, qui réduit considérablement les émissions polluantes et renforce une politique accrue en faveur du développement durable, passant notamment par la lutte contre le gaspillage alimentaire et la redistribution à des organismes caritatifs des surplus de nourriture (déjà effective en Italie et qui le sera très prochainement à Marseille).

Issu d'un projet baptisé Excellence, le Costa Smeralda constitue aussi un vrai virage en matière de produit. Suite à sa reprise en 1997 par le groupe américain Carnival Corporation, Costa n’avait en effet pas bénéficié de navires spécialement conçus pour elle, se contentant des plateformes commandées par sa maison-mère pour sa filiale historique, Carnival Cruise Line. Certes, les bateaux étaient légèrement adaptés à la clientèle de la compagnie italienne, sans parler de la customisation liée au service, aux activités et à la restauration, mais ces paquebots restaient tout de même très américains dans leur conception et leur décoration.

Prenant le nom de la Côte d’Emeraude en Sardaigne, le Costa Smeralda, lui, couronne le repositionnement entrepris depuis quelques années par la compagnie sur ses racines italiennes. Pour bénéficier d’économies d’échelle, le bateau partagera une grande partie de son architecture, notamment sur le plan technique, avec d’autres navires réalisés par le groupe Meyer pour différentes marques de Carnival, non seulement AIDA Cruises, mais aussi CCL et P&O Cruises. Toutefois, des adaptations sensibles interviendront, en particulier au niveau du design.

Une partie chapeautée pour ce qui concerne le projet Excellence par le designer new-yorkais Adam Tihany, nommé directeur de la création des nouveaux navires de Costa. Ce dernier, qui connait très bien l’Italie et y a vécu pendant ses études, a travaillé avec une équipe internationale d’architectes sur un nouveau concept, qu’il résume par deux mots : « Italia/Italy ». En clair aboutir à une synthèse entre ce que l’Italie représente pour les Italiens et comment le monde perçoit ce pays et sa culture.

Avec pour tous les espaces publics la même ambition de produire un navire exceptionnel en termes de design et imaginé pour être le symbole de la fierté, du goût des belles choses, de l’art de vivre et de cuisiner qui façonnent l’Italie et les Italiens. Pour cela, la conception des cabines a été confiée au studio milanais Dordoni Architetti, qui a également travaillé sur les coursives et les escaliers, la salle de sport et le restaurant japonais. Adam Tihany s’appuie également sur d’autres designers renommés : L’Américain David Rockwell, qui a signé de grandes discothèques et célèbres restaurants, ou encore la scène de la cérémonie des Oscars, se charge des espaces de divertissement du nouveau paquebot de Costa. Le cabinet américain Jeffrey Beers International a pour sa part la responsabilité du casino ainsi que de plusieurs restaurants, bars et lounges. Enfin, Partner Ship Design, basé à Hambourg et spécialiste des navires de croisière, se charge de la conception de deux restaurants et plusieurs bars, ainsi que celle des ponts extérieurs. La société allemande remplit également le rôle d’architecte coordinateur, en étroite collaboration avec le chantier finlandais Meyer Turku et toutes les équipes impliquées dans la conception.

Les meubles, les luminaires, les textiles et les accessoires du Costa Smeralda ont tous été sélectionnés en collaboration avec des entreprises italiennes prestigieuses, parmi lesquelles Molteni&C (sofas et fauteuils), Roda (mobilier de balcon), Flos (lumières décoratives), Dedar et Rubelli (textiles et tissus d’ameublement). Ces marques font partie d’une équipe de 15 fournisseurs italiens, qui inclue aussi des noms tels que Kartell, Poltrona Frau et Alessi.  

A bord, les ponts et les espaces publics reprendront les célèbres lieux et places d’Italie, de Palermo (pont 4) à Trieste (pont 20).

A l’instar des derniers navires d’AIDA Cruises, le Costa Smeralda disposera d’un espace central et circulaire sur trois niveaux, conçu comme un lieu de rencontre et de spectacles. Entouré de bars et salons, le Colosseo verra ses colonnes recouvertes d’écrans numériques, jusqu’au dôme le surplombant, afin de projeter différentes ambiances tout au long de la journée, en lien avec les lieux visités, et durant les shows. De grandes baies vitrées sur les côtés offriront par ailleurs une très belle vue sur la mer.

 

Le Colosseo (

Le Colosseo (© COSTA CROISIERES)

Le Colosseo lors de la présentation en réalité virtuelle (

Le Colosseo lors de la présentation en réalité virtuelle (© MER ET MARINE)

 

Le Colosseo complètera un théâtre classique où seront également proposés des spectacles.

Lors des Lauréats de la Mer, Adam Tihany a aussi dévoilé une partie des futurs restaurants. Il y aura, en tout, 11 formules de restauration à bord dont un Teppanyaki, une Pizzeria, le restaurant familial Tutti a tavola, deux restaurants principaux (avec les deux services traditionnels) et deux buffets (un classique et un décomposé en quatre espaces thématiques avec décoration et cuisine différentes). Les passagers pourront en outre faire l’expérience du Laboratorio del Gusto (Laboratoire du goût), un atelier culinaire où ils apprendront aux côtés des chefs différentes recettes italiennes et pourront même confectionner leurs propres repas pour le dîner.

 

Le buffet principal (

Le buffet principal (© MER ET MARINE)

Le buffet principal (

Le buffet principal (© MER ET MARINE)

Restaurant (

Restaurant (© MER ET MARINE)

Restaurant (

Restaurant (© MER ET MARINE)

Restaurant (

Restaurant (© MER ET MARINE)

Restaurant (

Restaurant (© MER ET MARINE)

Restaurant (

Restaurant (© MER ET MARINE)

Restaurant (

Restaurant (© MER ET MARINE)

 

De nombreux bars seront aussi à disposition, la compagnie ayant par exemple conclu des accords avec différentes marques bien connues, qui permettront de proposer les Ferrari Spumante Spazio Bollicine, Aperol Spritz Bar, Campari Bar et Nutella Café, auxquels s’ajoutera un glacier traditionnel italien. Parmi les espaces publics disponibles, il y aura notamment une discothèque, un casino, un bar piano jazz, une salle de jeux et un espace de jeux dédié aux enfants.

 

Bar (

Bar (© MER ET MARINE)

 

Le centre de bien-être du paquebot, qui constitue depuis longtemps l’un des grands points forts de l’offre de Costa Croisières, sera encore développé par rapport aux précédentes unités de la flotte. Le Spa comprendra un salon de beauté, hammam et sauna, mais aussi une cave à sel et une salle de neige, des espaces de relaxation, une grande piscine de balnéothérapie, ainsi que 16 cabines de massages et de soins.

 

Le Spa (

Le Spa (© MER ET MARINE)

 

Le Costa Smeralda proposera par ailleurs une salle de fitness et un terrain multisports avec vue sur la mer.

Les ponts extérieurs, très vastes, compteront quatre piscines. L’une d’elles sera couverte, avec sous une immense verrière un espace complètement repensé par rapport aux standards actuels de la compagnie : il sera aménagé en gradins, agrémenté de verdure et doublé d’une grotte métallique. L’un des bassins sera installé au cœur d’une terrasse privée alors que les enfants auront à leur disposition deux piscines réservées, ainsi qu’un parc aquatique avec toboggans.

 

La piscine couverte (

La piscine couverte (© MER ET MARINE)

La piscine couverte (

La piscine couverte (© MER ET MARINE)

La piscine extérieure (

La piscine extérieure (© MER ET MARINE)

Pont extérieur (

Pont extérieur (© MER ET MARINE)

 

Le nouveau navire amiral de Costa proposera d’autre part, sur l’arrière des niveaux supérieurs, un étonnant espace, la Piazza di Spagna. Il s’agira d’un grand escalier sur trois ponts, dominé par une mezzanine dont le plancher sera partiellement vitré, donnant l’impression de marcher sur l’eau.

 

La Piazza di Spagna (

La Piazza di Spagna (© MER ET MARINE)

 

À l’avant du navire, le Trastevere sera une autre « piazza » où les passagers pourront se détendre, bavarder et profiter de bars comme le Il Bacaro au style vénitien ou la Gelateria Amarillo (stand de glaces), de boutiques et de divertissements musicaux, le tout au même endroit. Avec ses 65 mètres de haut, soit le point le plus élevé du navire, la promenade Passeggiata Volare offrira également une vue panoramique spectaculaire.

Une terrasse sera également aménagée à la poupe, au niveau du pont promenade, avec l’avantage d’offrir une appréciable proximité avec la mer.  

 

La terrasse arrière (

La terrasse arrière (© MER ET MARINE)

La terrasse arrière (

La terrasse arrière (© MER ET MARINE)

 

Concernant les cabines, l’évolution est radicale par rapport à ce que l’on connait aujourd’hui chez Costa. Confortables et élégantes, avec un style italien plus marqué, leur décoration s’inspire des couleurs et motifs géométriques de la ville dont chaque pont reprend le nom. De nouvelles cabines avec « terrasse sur la mer » sont dotées, en plus du balcon, d'un jardin d’hiver où les passagers disposeront d’un salon leur permettant de profiter de l’extérieur et de la vue quelles que soient les conditions météo.

 

 

Cabine avec terrasse sur la mer (

Cabine avec terrasse sur la mer (© COSTA CROISIERES)

Cabine avec terrasse sur la mer (

Cabine avec terrasse sur la mer (© COSTA CROISIERES)

Cabine avec terrasse sur la mer (

Cabine avec terrasse sur la mer (© COSTA CROISIERES)

 

 

L'une des futures suites du Costa Smeralda (

L'une des futures suites du Costa Smeralda (© COSTA CROISIERES)

 

Le Costa Smeralda comptera au total 2612 cabines, dont 28 suites, 106 cabines avec terrasse, 1522 cabines avec balcon, 168 cabines extérieures et 788 cabines intérieures. Certaines seront logées dans un complexe de suites qui disposera de services et d’installations exclusifs pour les passagers qui y voyageront.

Enfin, on notera que le navire sera équipé d’une autre nouveauté avec un grand musée de près de 500 m² dédié au design italien, avec comme thématiques les transports, le cinéma et l’histoire.

 

Le futur musée du Costa Smeralda (

Le futur musée du Costa Smeralda (© COSTA CROISIERES)

Le futur musée du Costa Smeralda (

Le futur musée du Costa Smeralda (© COSTA CROISIERES)

Costa Croisières