Défense
Le futur engin de débarquement américain doté de turbines d'Osprey

Actualité

Le futur engin de débarquement américain doté de turbines d'Osprey

Défense

Destiné à remplacer le LCAC (Landing Craft Air Cushioned) mis en œuvre par l’US Navy, le futur SSC (Ship to Shore Connector), dont le développement du prototype a été confié au groupe Textron, sera doté d’une nouvelle turbine à gaz fournie par Rolls-Royce. La MT7 est développée par Rolls-Royce à partir d’un moteur d’aéronef, en l’occurrence l’AE1107, qui équipe les convertibles MV-22 Osprey de l’US Marine Corps, appareils se posant et décollant comme des hélicoptères puis, grâce à leurs turbines orientables, volant comme des avions. « L’US Navy voulait une turbine éprouvée car elle ne souhaitait pas prendre le risque de développer une nouvelle machine. Nous avons estimé que la meilleure turbine était celle équipant le MV-22. L’AE1107 est, en effet, en service depuis longtemps et est éprouvée à la mer. Elle a été conçue pour être utilisée dans des conditions difficiles. De plus, elle est facilement adaptable aux besoins du SSC », explique-t-on chez Rolls-Royce.

 

US Navy / USCG Rolls-Royce