Défense
Le futur porte-avions russe sera à propulsion nucléaire

Actualité

Le futur porte-avions russe sera à propulsion nucléaire

Défense

La nouvelle génération de porte-avions dont se dotera la Russie sera à propulsion nucléaire. C'est ce qu'a indiqué vendredi à l'agence RIA Novosti le vice-amiral Anatoli Chlemov, Directeur de la commande publique d'armements au sein du groupe unifié de construction navale (OSK). « Chercheurs et ingénieurs ont abordé la mise au point du modèle et des paramètres du futur navire, son dessin est déjà prêt. Lors de conseils techniques, nous définirons ses standards et ses performances. Il a été établi que ce porte-avions serait équipé de moteurs à propulsion nucléaire et aurait un déplacement compris entre 50.000 et 60.000 tonnes », a précisé l'officier.
Premier d'une nouvelle série, ce bâtiment pourrait entrer en service au milieu de la prochaine décennie. Il sera amené à compléter la force aéronavale russe, qui ne compte aujourd'hui que le porte-aéronefs à propulsion classique Kuznetsov.
A noter que, du temps de l'Union Soviétique, deux porte-avions nucléaires d'environ 80.000 tonnes à pleine charge (70 aéronefs) avaient été commandés aux chantiers Nikolaev, sur la mer Noire. Tête de série du Projet 1143.7, le Leonid Brezhnev, rebaptisé par la suite Ul'yanovsk, avait vu sa construction commencer en décembre 1988. Mais le projet fut annulé en 1991 après l'effondrement de l'URSS et la coque démantelée sur cale.

Vue de l'Ul'yanovsk (© : DROITS RESERVES)
Vue de l'Ul'yanovsk (© : DROITS RESERVES)

Vue de l'Ul'yanovsk (© : DROITS RESERVES)
Vue de l'Ul'yanovsk (© : DROITS RESERVES)

Marine russe | Toute l'actualité des Forces Navales de la fédération de Russie