Disp POPIN non abonne!
Défense

Actualité

Le futur SNLE britannique dévoilé

Défense

BAE Systems et le ministère britannique de la défense ont dévoilé, hier, la première vue du futur sous-marin nucléaire lanceur d’engins de la Royal Navy. Cela, à l’occasion de la notification de deux nouveaux contrats d’un montant total de 89 millions d’euros portant sur les études des SNLE appelés à remplacer les quatre unités du type Vanguard actuellement en service. BAE Systems avaient déjà signé précédemment deux autres contrats, de 389 et 373 millions d’euros.

Alors que le gouvernement britannique a acté en 2011 le remplacement des Vanguard et, ainsi, le maintien de la force de frappe nucléaire britannique, le programme Successor fait l’objet d’un développement de cinq ans devant conduire, en 2016, au choix définitif du design et des capacités opérationnelles des futurs SNLE. Le premier doit entrer en service en 2028. 

Royal Navy