Marine Marchande
Le Geo Celtic achève son arrêt technique à Brest

Actualité

Le Geo Celtic achève son arrêt technique à Brest

Marine Marchande

Le Geo Celtic est le genre de bateau que l’on ne voit que très rarement. Les navires sismiques passent en effet la majorité de leur temps en mer, où ils sont ravitaillés en vivres et en carburant par leurs navires d’assistance. Les relèves d’équipage se font également en mer, par bateau ou par hélicoptère,  selon la zone de prospection.

C’est donc principalement lors des arrêts techniques que l’on peut les apercevoir. Le Geo Celtic, navire français de la flotte de GeofieLD (société commune CGG-Louis Dreyfus Armateurs), va sortir de la grande forme de Damen Brest, où il est en cale sèche depuis début janvier. 

(MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

(MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

 

(MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

(MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

 

Le Geo Celtic est le premier navire de la série C-Class, commandée en 2007 par la compagnie néerlandaise Fugro, rachetée depuis par CGG. Construit selon le design ST-327 du cabinet d’architecture navale norvégien Skipsteknisk, il mesure 101 mètres de long pour 28 mètres de large. Sa coque, construite aux chantiers polonais Stockznia de Gdansk, a été armée en Norvège chez BMV-AS à Laksevag. Le navire peut accueillir 71 personnes, équipage et personnels geophysiciens et déployer 12 streamers de 9000 mètres de long. Il est classé Ice 1A.

 

(MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

(MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

 

(MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

(MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

 

Le Geo Celtic dispose d’une propulsion diesel-électrique, alimentée par quatre groupes Bergen B32 :40 L9A. Il est équipé d’un propulseur rétractable de 1500 kW et d’un tunnel de 1200 kW.

Il existe quatre unités dans cette série : le Geo Caribbean,  qui navigue actuellement, comme son sistership, sous pavillon français chez GeofieLD, ainsi que les Geo Caspian (pavillon Panama, appartenant à Volstad) et Coral (pavillon France armé par GeofieLD), légèrement plus grands (108 mètres).

Le Geo Celtic a effectué, durant l’été 2014, une mission de prospection en mer de Kara. Il est ensuite parti vers les eaux du golfe du Mexique. On ne connaît pas encore le lieu de sa prochaine navigation.

(MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

(MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

(MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

(MER ET MARINE - CAROLINE BRITZ)

(SKIPSTEKNISK)

(SKIPSTEKNISK)

 

CGG Louis Dreyfus Armateurs Damen Shiprepair Brest (ex-Sobrena)