Marine Marchande

Fil info

Le GICAN demande une politique européenne ambitieuse pour le transport maritime

Marine Marchande
Construction Navale

Alors que la Commission Européenne doit sélectionner le 24 octobre 2019 les partenariats publics-privés du prochain programme de financement de la recherche et de l’innovation HORIZON EUROPE, le Groupement des Industries de Construction et Activités Navales (GICAN) rappelle l’importance d’une prise en compte du secteur du transport maritime.  

Entre 2014 et 2020, le programme HORIZON 2020 a permis la mise en œuvre de la coopération entre acteurs publics et privés autour de grands partenariats de recherche et d’innovation, autorisant ainsi une croissance durable et inclusive de l’industrie européenne. En 2021, HORIZON EUROPE assurera le relai de cette ambition européenne, grâce à plusieurs partenariats de recherche et d’innovation, dont la sélection doit s’effectuer le 24 octobre 2019.

Le choix par la Commission Européenne d’un partenariat dédié au maritime représenterait aujourd’hui une étape majeure vers l’objectif d’un transport maritime « zéro émission » efficient pour les nouveaux navires courte-distance et le transport intérieur d’ici 2030 et pour l’ensemble des navires d’ici 2050. Alors que la nouvelle Commission affiche son volontarisme en faveur de la transition écologique et que le GIEC révèle un rapport alarmant sur la situation océanique, les secteurs maritimes français et européen sont prêts à devancer les objectifs environnementaux de l’Organisation Maritime Internationale, grâce aux technologies à développer : les financements liés à un partenariat maritime doivent permettre la mise en place d’une véritable politique industrielle intégrée, à l’échelle européenne, en faveur d’une transition énergétique du secteur maritime.

Guénaël GUILLERME, Directeur Général d’ECA Group et représentant du GICAN pour les Affaires Européennes, déclare : « Conscients de l’urgence climatique et de ce que le secteur maritime peut et doit apporter dans ce domaine mais aussi de l’essor de nouvelles concurrences extra-européennes, les industriels du secteur maritime français appuient la position prise le 26 septembre par SEA EUROPE, représentant de l’industrie maritime européenne, et demandent un engagement fort de la Commission Européenne en faveur de la transition vers un transport maritime zéro émission efficient. Premier pas vers l’intégration industrielle européenne et lanceur de grands projets transnationaux, le programme HORIZON EUROPE est un outil essentiel pour que l’Europe conserve une expertise technologique forte face aux Etats-Unis et à la Chine ».

Communiqué du GICAN, 04/10/19