Divers

Fil info

Le GICAN lance l’accélérateur SEAstart avec 12 startups

Divers

Le Groupement des Industries de Construction et Activités Navales (GICAN) a lancé le jeudi 3 octobre 2019 au iXcampus de iXblue son accélérateur de startups, SEAstart. Le GICAN a annoncé ce jour le nom des douze startups retenues pour participer à son programme SEAstart.

Suite à l’envoi en juin 2019 d’un appel à manifestation d’intérêt auprès de startups sourcées par le GICAN et la réception en août 2019 de près de 40 dossiers de candidatures pour le programme SEAstart, le GICAN a réuni dans le jury les industriels (iXblue, Groupe Altawest), les Pôles de Compétitivité (Pole Mer Bretagne, Pôle Mer Méditerranée, Pôle EMC2) et l’écosystème maritime (Cluster Maritime Français) afin de sélectionner les douze startups qui rejoindront le programme.

Les douze startups sélectionnées (description des activités ci-dessous) interviennent dans les axes de R&D et innovation de la filière des industriels de la mer : smart ship, green ship, smart yard et smart offshore. Les startups sélectionnées ont vocation à intégrer les marchés civils et militaires, complémentaires pour l’industrie navale française.

Durant un an et demi, ces douze startups seront accompagnées par le GICAN afin de développer leurs marchés maritimes, notamment en lien avec les adhérents du Groupement, accéder aux financements publics et privés permettant de garantir leur croissance, participer aux salons Euromaritime et Euronaval organisés par la filiale du GICAN la SOGENA et bénéficier de l’expertise de l’ensemble des adhérents et de l’écosystème maritime français.

Les startups sélectionnées sont localisées dans l’ensemble de la France : Île-de-France, Pays de la Loire, Sud, Bretagne, Occitanie. Elles ont un chiffre d’affaires moyen de 600 000 euros par an et compte en moyenne 9 salariés. L’ensemble des startups interviennent sur les marchés civil et militaire.

Fabien NAPOLITANO, PDG d’iXblue et Président du jury de sélection, déclare : « Le lancement du programme SEAstart doit être une opportunité pour l’ensemble de l’industrie navale française, et permettre de développer rapidement les collaborations entre les adhérents du GICAN et les startups. Grâce au programme, nous souhaitons permettre aux startups la meilleure intégration possible dans le tissu industriel naval français, en participant activement à la « navalisation » de leurs activités. Cette initiative doit illustrer les formidables capacités d’innovation du secteur maritime français, civil comme militaire ».

Les 12 startups sélectionnées :

CerbAir est le leader français des solutions de détection et neutralisation anti-drone. CerbAir a gagné la confiance d’acteurs majeurs corporates et institutionnels et a récemment collaboré avec l’unité d’élite de la police française, le RAID.

Eco-Adapt intervient dans le domaine de l’efficacité énergétique et industrielle, avec 2 activités complémentaires : suivi temps réel des consommations énergétiques et maintenance prédictive des machines tournantes, basée sur l’analyse des signaux électriques.

D-ICE Engineering est une deeptech spécialisée en hydrodynamique, robotique, intelligence artificielle. Son équipe pluridisciplinaire s’engage pour proposer des solutions innovantes pour optimiser, pérenniser et sécuriser l’exploitation des océans.

ELWAVE est la 1ère et unique société au monde à développer des systèmes de détection temps réel 360° basés sur la technologie de rupture du « sens électrique ».

Valorisant les travaux de recherche de l’Institut Mines-Télécom Atlantique, ELWAVE adresse les marchés de la robotique sous-marine et industrielle.

eOdyn développe et commercialise des outils d’aide à la décision pour sécuriser et optimiser l’opération de navires. eOdyn mesure les conditions océaniques (vent, vague, courant) globalement et en temps réel par analyse de données massives de trafic maritime (AIS) et d’observation.

Internest conçoit des solutions d’autonomie et de sécurité pour drones. L’équipe a développé un système de positionnement par ultrason permettant un atterrissage autonome sur des navires ce même dans des contextes dégradés (absence de GPS, brouillard salin, théâtre d’opérations militaires).

FORSSEA est une société spécialisée dans la concep­tion et la fabrication de systèmes sous-marins pour les industries offshore (Oil & Gas, Défense, Énergie Marine). La société a été créée en mai 2016 avec l’ambition de réduire les coûts opérationnels (OPEX) dans certaines niches de l’offshore parapétrolier.

MMProcess est un prestataire de solutions techniques pour la voile de compétition et les industriels et inves­tisseurs désireux de créer des produits innovants, afin d’améliorer les performances énergétiques et l’impact écologiques des nouvelles constructions.

Neocean développe trois technologies de rupture : un moteur électrique pour bateaux rapides, des foils articulés et rétractables et un système embarqué de contrôle électronique du vol. Ces innovations permettent de créer un bateau léger et maniable : l’Overboat qui offre une nouvelle façon de naviguer.

Olenergies conçoit des accumulateurs électrochimiques de stockage lithium intelligents, connectés, à très grande durée de vie, sécurisés et respectueux de l’environnement. Domaines couverts pour le naval : servitude, traction, stockage EnR, mobilité portuaire.

Notilo Plus est un leader de la conception de drones sous-marins autonomes. Les solutions Notilo Plus utilisent l’intelligence artificielle et la fusion de données pour faciliter les inspections sous-marines et en simplifier l’exploitation des résultats.

TUITO est une société de technologie spécialisée dans le design et la conception de consoles de contrôle/ commande interactives optimisées pour des usages professionnels exigeants dans le but d’améliorer l’expé­rience utilisateur.

Communiqué du GICAN, 03/10/19