Offshore

Actualité

Le golfe de Guinée face à la recrudescence de la piraterie

Offshore

D’abord, il y a eu le Nigeria. Des attaques violentes menées à terre et en mer, des marins enlevés sur le quai de Port Harcourt, capitale pétrolière du pays, des navires offshore mitraillés et parfois pris d’assaut. Depuis une dizaine d’années, l’industrie pétrolière et ses sous-traitants, dont font partie les flottes de navires marchands, font face à une nette recrudescence des attaques devant le delta du Niger, carrefour du trafic de ravitaillement des plateformes et de chargement des pétroliers. 

 

Derrière les premières revendications, un groupe revient régulièrement, le Mouvement d’émancipation du delta du Niger. Des rebelles héritiers du conflit du Biafra, qui avait vu, à la fin des années 70, l’éphémère création au Nigeria d’un Etat sécessionniste tenu par l’ethnie des Ibos, majoritairement composée de chrétiens. Ceux-ci s’opposaient au pouvoir central du Nord, aux mains d’ethnies musulmanes. Au centre de cette guerre civile qui a fait des milliers de morts, notamment parmi les civils (et qui fut à l’origine de la création de Médecins Sans Frontières), se trouvait la maîtrise de la zone pétrolière du delta du Niger. Les rebelles biafrais ont été, après trois ans de combat, battus et le gouvernement nigérian a repris le contrôle de Port Harcourt ainsi que la gestion des concessions offshore, déjà attribuées à ce moment-là, à des groupes pétroliers occidentaux.

 

 

Une unité de stockage et de production au large du Nigeria (© TOTAL)

Une unité de stockage et de production au large du Nigeria (© TOTAL)

 

 

De la guérilla politique au banditisme

 

 

Depuis, la guérilla n’a jamais réellement cessé. Et avec l’augmentation de la présence occidentale à Port Harcourt, ses actions se sont orientées vers la déstabilisation de l’industrie pétrolière, la plus grosse source de revenus du Nigeria, pays le plus peuplé d’Afrique. Les attaques et enlèvements des années 2000 étaient, par conséquent, toujours assorties de

Piraterie dans le monde | Actualité du brigandage maritime