Défense
Le gouvernement britannique fixe un nouveau cap à la Royal Navy

Actualité

Le gouvernement britannique fixe un nouveau cap à la Royal Navy

Défense

Le gouvernement britannique a dévoilé hier sa nouvelle doctrine en matière de défense. Les quatre premières menaces identifiées sont le terrorisme, les cyber-attaques, les catastrophes naturelles et les crises internationales. Dans un contexte très fort de réductions budgétaires, les armées britanniques voient leur format se réduire. La marine est évidemment touchée et devra supprimer dans les cinq prochaines années 5000 postes, avec un objectif de ramener les effectifs à 30.000 personnels en 2015. Mais, dans l'ensemble, la Royal Navy s'en sort plutôt bien, sauf dans le domaine des grands navires de surface. La force de dissuasion, assurée par quatre sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE) est pour le moment maintenue, de manière à assurer une permanence opérationnelle avec au moins un bâtiment à la mer. Du c

Royal Navy | Actualité des forces navales britanniques