Croisières et Voyages
Le Grand Mistral devient Costa neoRiviera

Actualité

Le Grand Mistral devient Costa neoRiviera

Croisières et Voyages

Après un court arrêt technique d’une semaine à Gênes, l’ex-Grand Mistral d’Iberocruceros a repris hier la mer aux couleurs de Costa Croisières. Cap sur Port Saïd en vue de franchir le canal de Suez. L’ancien navire de la compagnie espagnole a été transféré dans la flotte de sa maison mère, l’armement italien ayant décidé de développer une nouvelle offre. Axée autour de deux unités (Costa neoRomantica et Costa neoRiviera), la Néo Collection vise à diversifier l’offre de la compagnie, en visant un public différent de celui qui passe ses vacances sur les grands paquebots. Approche plus personnelle de la clientèle, itinéraires très travaillés avec des escales et une gamme d’excursions originales, croisières plus longues, fin des horaires et tables imposés au dîner…  Costa Croisières veut proposer un produit très différent de ses grands hôtels-clubs flottants, qui rencontrent toujours du succès mais ne conviennent pas forcément aux croisiéristes avertis et à ceux qui n’apprécient que modérément le tourisme de masse.

Après son arrêt technique à Gênes, où le chantier San Giorgio del Porto a procédé à sa mise aux couleurs de Costa, mais aussi à une visite technique, notamment de la propulsion, et une rénovation (forcément légère compte tenu de la durée du passage en cale sèche) des espaces publics, pour lesquels toute la signalétique a été refaite, le Costa neoRiviera a débuté son transit vers les émirats arabes. Une traversée de repositionnement à vide avant d’effectuer, avec des passagers, son premier départ de Dubaï le 24 novembre. Jusqu’au 2 février, il proposera des croisières d’une semaine vers Mascate et Abu Dhabi, avec des nuits à quai pour chaque escale, permettant de découvrir au mieux les régions visitées.

 

 

Le Costa neoRiviera à Gênes, le week-end dernier (© FABIEN MONTREUIL)

Le Costa neoRiviera à Gênes, le week-end dernier (© FABIEN MONTREUIL)

 

 

Un tour de l'océan Indien et de l'Afrique en 61 jours 

 

 

Pour la suite, le Costa neoRiviera débutera le 9 février, à Dubaï, une grande croisière autour de l’océan Indien et de l’Afrique. Ce superbe voyage, qui peut être fractionné (27, 34 et 61 jours) passera par Oman, l’Inde, les Maldives, les Seychelles, Madagascar, l’île Maurice, La Réunion, le Mozambique, l’Afrique du sud, la Namibie, Sainte-Hélène, le Sénégal, le Cap Vert, les Canaries et le Maroc, avant d’arriver à Marseille le 10 avril.

Le navire débutera ensuite sa saison en Méditerranée, avec des croisières de 11 jours au départ de Toulon dès le 12 avril. Après avoir quitté le port varois, que Costa Croisières utilisera pour la première fois comme tête de ligne, le neoRiviera fera escale à Barcelone, Porto Empedocle (Sicile), La Valette (Malte), Salerne, Livourne et Savone, avant de revenir à Toulon.

 

 

(© COSTA CROISIERES)

(© COSTA CROISIERES)

 

 

Livré en 1999 par les chantiers de Saint-Nazaire

 

 

Construit à Saint-Nazaire et livré en juin 1999 à la défunte compagnie Festival Cruises, l’ex-Mistral a été racheté après la faillite de son premier armateur en 2004 et intégré au sein d’Iberocruceros, où il était exploité depuis 2006. Long de 216 mètres pour une largeur de 29.3 mètres, le paquebot, qui affiche une jauge de 47.300 GT, compte  aujourd’hui 618 cabines (229 intérieures et 287 extérieures de 13 m², 12 extérieures de 15.3 m² avec balcon, 84 « suites » de 22 m² avec balcon, ainsi que 6 suites de 42 à 47 m² avec balcon). On trouve à bord deux restaurants et un buffet, un théâtre, un casino, une discothèque, plusieurs bars et salons, des boutiques ou encore un beau centre de bien-être agrémenté d’une salle de sport.

Costa Croisières