Défense
Le groupe aéronaval français appareille pour l'océan Indien

Actualité

Le groupe aéronaval français appareille pour l'océan Indien

Défense

Le porte-avions nucléaire Charles de Gaulle a appareillé hier de Toulon pour une mission de quatre mois qui va le conduire, avec son escorte, jusqu'en océan Indien. En tout, le groupe aéronaval (GAN) français compte près de 3000 hommes. Outre le Charles de Gaulle, le GAN comprend la frégate de défense aérienne Forbin, la frégate anti-sous-marine Tourville, le sous-marin nucléaire d'attaque Améthyste et le pétrolier-ravitailleur Meuse. Le groupe aérien embarqué du porte-avions rassemble 10 Rafale F3 de la flottille 12F, 12 Super Etendard Modernisés (SEM) de la 17F, 2 Hawkeye de la 4F et des hélicoptères. Le GAN prendra part à différentes manoeuvres en océan Indien, parmi lesquelles des exercices bilatéraux avec l'Arabie Saoudite et l'Inde. Le Charles de Gaulle pénètrera aussi dans le golfe Persique et fera sans doute escale à Abu Dhabi, où se trouve la base navale de l'Implantation Française aux Emirats Arabes Unis (IMFEAU).

La mission Agapanthe 2010  (© : MARINE NATIONALE)
La mission Agapanthe 2010 (© : MARINE NATIONALE)

Le déploiement, baptisé Agapanthe 2010, prévoit également une période de 6 semaines au large du Pakistan, période durant laquelle les avions du groupe aérien embarqué viendront en appui des forces de la coalition qui opèrent en Afghanistan. En effet, les Rafale F3, les Super Étendard et les Hawkeye participeront à l'opération Pamir, aux côtés de la FIAS (Force internationale d'assistance et de sécurité en Afghanistan), sous le commandement opérationnel du chef d'état-major des armées. Le groupe aéronaval français apportera également sa contribution à la lutte contre la piraterie en soutien de l'opération européenne Atalante, actuellement commandée par la France à partir de la frégate De Grasse.
Pour mémoire, c'est le premier grand déploiement du GAN depuis 2007 et le début du premier arrêt technique majeur du Charles de Gaulle, entré en service en 2001. A l'issue des travaux, qui ont duré 18 mois, le bâtiment, lors de sa période de remontée en puissance, avait été victime d'une avarie sur son appareil propulsif. Ce problème technique avait entrainé une nouvelle indisponibilité de 6 mois puis une nouvelle période d'entrainement pour l'équipage et les pilotes.
Depuis sa mise en service, le porte-avions Français a réalisé 5 déploiements en océan Indien (2001-2002, 2004, 2006, 2007 et 2010).

Le pont du Charles de Gaulle  (© : MARINE NATIONALE)
Le pont du Charles de Gaulle (© : MARINE NATIONALE)

Le pont du Charles de Gaulle  (© : MARINE NATIONALE)
Le pont du Charles de Gaulle (© : MARINE NATIONALE)

Hawkeye  (© : MARINE NATIONALE)
Hawkeye (© : MARINE NATIONALE)

SEM  (© : MARINE NATIONALE)
SEM (© : MARINE NATIONALE)

Rafale  (© : MARINE NATIONALE)
Rafale (© : MARINE NATIONALE)

Hawkeye et SEM  (© : MARINE NATIONALE)
Hawkeye et SEM (© : MARINE NATIONALE)

Le Charles de Gaulle  et le Forbin (© : MARINE NATIONALE)
Le Charles de Gaulle et le Forbin (© : MARINE NATIONALE)

Le Forbin  (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Forbin (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Tourville  (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le Tourville (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

SNA du type Rubis  (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
SNA du type Rubis (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

La Meuse  (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
La Meuse (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française