Croisières et Voyages
Le groupe Carnival annonce la vente de six de ses paquebots

Actualité

Le groupe Carnival annonce la vente de six de ses paquebots

Croisières et Voyages

A l’occasion d’une communication sur ses résultats du second trimestre, marqués par une perte record estimée à 4.4 milliards de dollars, le groupe américain Carnival Corporation a annoncé qu’il allait se séparer de six de ses paquebots. Des navires qui font déjà l’objet d’accords préliminaires de cession en vue d’être vendus dans les trois mois qui viennent. Et le leader mondial de l’industrie de la croisière ne devrait pas s’arrêter là dans la réduction de sa flotte puisqu’il a précisé qu’il travaillait actuellement sur d’autres accords.

Comme nous l’expliquions hier dans un article sur le sujet, une réduction drastique de la flotte mondiale de navires de croisière parait désormais inéluctable pour permettre aux opérateurs de réduire leurs coûts opérationnels et surmonter la crise. Ainsi, toutes les unités âgée d’une vingtaine d’années et plus, c’est-à-dire celle qui ont déjà été amorties, sont maintenant susceptibles d’être vendues à un autre opérateur (pas simple à trouver actuellement) ou à la démolition, l’ampleur de la saignée allant dépendre d’une reprise qui s’annonce longue et très difficile. En tout, jusqu’à environ 90 paquebots plus ou moins âgés, sur une flotte mondiale de 365 navires de croisière maritimes en service au début de l’année, pourraient être aisément, en cas de besoin, mis au rebut.

Concernant le départ de six premières unités annoncé par Carnival, le groupe américain n’a pas à ce stade précisé le nom des navires concernés. Cependant, on devrait notamment y trouver le Costa Victoria, navire de 252 mètres, 75.000 GT de jauge et 1928 passagers mis en service en 1996 et dont Mer et Marine révélait la vente la semaine dernière. Il se trouve actuellement dans le port italien de Civitavecchia, qu'il devrait quitter très prochainement. On peut aussi estimer que les Carnival Ecstasy (1991) et Carnival Fascination (1994), deux des huit unités de la classe Fantasy de Carnival Cruise Line, font logiquement partie des candidats potentiels au départ.

Alignant une flotte de plus de 100 navires, Carnival Corporation regroupe les compagnies CCL, Princess Cruises, P&O Cruises, P&O Australia, Costa, AIDA, Cunard, Holland America Line et Seabourn. 

 

Le Carnival Ecstasy ici en 2018 (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Carnival Ecstasy ici en 2018 (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Avec d’autres paquebots du groupe, ces navires de 261 mètres, 70.300 GT et 2000 passagers ont en effet quitté les Etats-Unis en mai pour participer au rapatriement de personnels indiens de Carnival, qui ne pouvaient rentrer chez eux par voie aérienne compte tenu des restrictions liées à la crise sanitaire. Le Carnival Fascination est arrivé le 17 juin à Bombay, où le Carnival Ecstasy est attendu dans les prochains jours au terme d’une longue et difficile traversée, marquée par une forte tempête qui a provoqué un certain nombre de dégâts à bord.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Carnival | Toute l'actualité du leader mondial de la croisière