Défense
Le groupe de guerre des mines de l'OTAN achève sa mission en Manche

Actualité

Le groupe de guerre des mines de l'OTAN achève sa mission en Manche

Défense

Débuté le 28 octobre, le déploiement en Manche du Standing Nato Mine Counter Measures Group 1 (SNMCMG1) s'est achevé samedi 12 novembre. Les bâtiments engagés se sont retrouvés à Boulogne pour dresser un bilan des opérations, qui ont été interrompues à deux reprises en raison de conditions météorologiques difficiles. Au final, seules 4 mines historiques ont été découvertes et neutralisées par la force, soit deux par le chasseur de mines français Croix du Sud et deux autres par son homologue belge, le Narcis. En plus de ces unités, le SNMCMG1 était composé du navire de soutien estonien Tasuja, ainsi que des chasseurs de mines Maaloey (Norvège) et Flaming (Pologne). On notera que le Maaloey, victime d'une avarie, a rejoint le port militaire de Cherbourg pour y être réparé.
Le groupe de guerre des mines de l'OTAN a participé à l'« assainissement » des fonds marins et la sécurisation des activités maritimes, une mission menée toute l'année par les plongeurs démineurs et les bâtiments anti-mines de la Marine nationale.

Marine nationale