Défense
Le groupe Jeanne d'Arc arrive à Djibouti

Actualité

Le groupe Jeanne d'Arc arrive à Djibouti

Défense

Partis le 28 février de Brest dans le cadre de la mission Jeanne d'Arc, le bâtiment de projection et de commandement Mistral, ainsi que la frégate anti-sous-marine Georges Leygues, doivent arriver aujourd'hui à Djibouti. Depuis leur départ de la pointe Finistère, les deux navires de la Marine nationale ont enchaîné les exercices et, pour le Mistral, participé au début du mois à l'acheminement en Tunisie d'aide humanitaire destinée aux populations fuyant les combats en Libye. Après avoir réparé à Toulon un problème de propulsion, le Georges Leygues a ensuite rejoint le BPC, avec lequel il s'est engagé en mer Rouge via le canal de Suez. Arrivés le 20 mars à Djeddah, les deux navires ont fait relâche trois jours en Arabie Saoudite.
Suite à l'escale de Djibouti, le groupe Jeanne d'Arc naviguera en océan Indien et vers le golfe Persique. Mi-avril, on devrait notamment voir le Mistral et le Georges Leygues dans les Emirats Arabes Unis et le sultanat d'Oman.
Pour mémoire, cette force navale embarque, en plus des équipages du BPC et de la frégate, 135 officiers élèves (dont 18 étrangers) et un groupe tactique embarqué de l'armée de Terre comprenant 205 hommes, une trentaine de véhicules (dont 3 chars AMX-10 RC) et des mortiers de 120mm. L'aviation Légère de l'Armée de Terre (ALAT) fournit, quant à elles, deux hélicoptères de manoeuvre Puma et deux hélicoptères de combat Gazelle.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française