Défense
Le groupe Jeanne d’Arc rentre à Toulon

Actualité

Le groupe Jeanne d’Arc rentre à Toulon

Défense

La 10ème mission Jeanne d’Arc s’est achevée hier avec le retour à Toulon du porte-hélicoptères amphibie Mistral et de la frégate Guépratte. Les deux bâtiments avaient quitté la base navale varoise le 26 avril pour une mission de quatre mois visant notamment à assurer la formation à la mer des officiers-élèves.

Un déploiement dont le programme a été bouleversé par la crise du coronavirus, qui a vu le groupe Jeanne d’Arc, alors présent en océan Indien, mobilisé dans l’opération Résilience de lutte contre le Covid-19 au profit de Mayotte.

 

Le Mistral au large de Toulon hier matin (© FRANCIS JACQUOT)

Le Mistral au large de Toulon hier matin (© FRANCIS JACQUOT)

 

 

Le Mistral à Toulon hier matin (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

Le Mistral à Toulon hier matin (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

Le Mistral à son arrivée à Toulon hier matin (© FRANCIS JACQUOT)

Le Mistral à son arrivée à Toulon hier matin (© FRANCIS JACQUOT)

Le Mistral à son arrivée à Toulon hier matin (© FRANCIS JACQUOT)

Le Mistral à son arrivée à Toulon hier matin (© FRANCIS JACQUOT)

Le Chevalier Paul et en arrière plan le Guépratte hier matin (© FRANCIS JACQUOT)

Le Chevalier Paul et en arrière plan le Guépratte hier matin (© FRANCIS JACQUOT)

Arrivée de la frégate Guépratte hier matin (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

Arrivée de la frégate Guépratte hier matin (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

 

 

Hier, à l’occasion du retour à Toulon des deux bâtiments, la Marine nationale a rappelé les temps forts de cette mission :

Du 2 au 4 mars 2020, le Mistral et le Guépratte réalisent plusieurs manoeuvres aéronavales et amphibie avec le PHA Gamal Abdel Nasser et la frégate Alexandria de la Marine égyptienne.  Le groupe traverse le Canal de Suez le 3 mars.

Le 8 mars 2020, alors en transit en mer Rouge, le Mistral et le Guépratte se trouvent au coeur d’une opération complexe d’évacuation sanitaire, conduite avec le soutien des forces françaises à Djibouti (FFDj) et des forces françaises aux Emirats Arabes Unis (FFEAU), au profit d’un pétrolier maltais.

Du 10 au 12 mars 2020, le groupe Jeanne d’Arc participe à l’exercice amphibie WAKRI 20. Cet exercice interarmées est conduit annuellement par les FFDj. Au total, près de 700 militaires, dont 200 projetés à terre et 40 véhicules ont embarqué sur le Mistral afin de mener cet exercice permettant de maintenir le savoir-faire amphibie interarmées et conforter les capacités de projection de forces dans un cadre opérationnel.

En parallèle de cet entrainement, les officiers-élèves se sont affrontés en deux groupes à Djibouti lors de manoeuvres tactiques d’infanterie et d’aguerrissement (MTIA) où ils ont pu appliquer les rudiments du combat d’infanterie appris à l’Ecole Navale avant d’aborder des activités plus techniques : tirs pour une partie des élèves et parcours d’audace pour les volontaires souhaitant rejoindre les spécialités les plus exigeantes physiquement.

Du 15 au 24 mars, le groupe JDA a intégré la Combined Task Force 150 (TF 150), opération multinationale de lutte contre les trafics illicites contribuant au financement du terrorisme, en place depuis 2011 en mer d’Arabie et dans le golfe d’Aden.

Du 26 mars au 13 mai, le groupe Jeanne d’Arc prend part à l’opération RESILIENCE

Le 4 avril, les 66 soldats du sous-groupement tactique embarqué, présents à bord du Mistral débarquent à Mayotte, en renfort du Détachement de la Légion Etrangère de Mayotte (DLEM).

Du 10 au 13 avril, le groupe réalise sa première escale technique à La Réunion, pendant laquelle plus de 200 tonnes de fret sont chargées dans les hangars du porte-hélicoptères.

Toujours accompagné du Guépratte, il rejoint Mayotte le 16 avril et décharge les 350 palettes de fret en moins de 24h, à destination des autorités locales pour soutenir la lutte contre le coronavirus.

Du 3 au 6 mai, le groupe fait de nouveau escale à La Réunion afin de charger cette fois plus de 500 tonnes de fret, ainsi qu’un hélicoptère en renfort des autorités civiles mahoraises.

Le fret sera débarqué le 11 mai, dès son accostage à Mayotte.

Du 13 mai au 1er juin, le Mistral et le Guépratte viennent renforcer la stabilité de la zone du golfe d’Aden et de l’océan Indien dans le cadre de l’opération européenne ATALANTA de lutte contre la piraterie, avant de traverser de nouveau le Canal de Suez vers la Méditerranée du 5 au 6 juin

Du 12 au 14 juin et du 17 au 19 juin, le Mistral et le Guépratte entrent en soutien à l’opération européenne IRINI, au large de la Libye.

Parallèlement, et tout au long de sa présence au coeur de la Méditerranée, le groupe Jeanne d’Arc reste en soutien à l’opération de l’OTAN SEA GUARDIAN.

Du16 au 18 juin, le groupe Jeanne d’Arc prend part à l’exercice de la Marine italienne Addestramento di Reparto dans le golfe de Tarente, où pas moins de 7 bâtiments sont engagés, dont le porte-aéronefs italien Cavour.

Du 22 au 24 juin, le groupe Jeanne d’Arc réalisera des évolutions tactiques conjointes avec l’USS Bataan de la marine américaine.

Du 29 au 30 juin, les 138 officiers-élèves s’affronteront au cours d’un ultime exercice nommé Etendard, au large de Toulon. Cet exercice de synthèse a pour objectif la mise en oeuvre de leurs connaissances théoriques et pratiques acquises tout au long de ce déploiement.

Le 1er juillet, le Mistral et le Guépratte accostent à Toulon, leur port-base, après 127 jours de déploiement. Les jeunes officiers se verront remettre leur diplôme, avant de rejoindre leurs nouvelles affectations à bord des différents bâtiments de la Marine nationale, en métropole comme en outre-mer.

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française