Défense
Le H160 d’Airbus remplacera les Alouette III, Dauphin et Panther de la marine française

Fil info

Le H160 d’Airbus remplacera les Alouette III, Dauphin et Panther de la marine française

Défense

Le tout nouvel appareil développé par Airbus servira de base au futur hélicoptère léger interarmées (HIL). C’est ce qu’à annoncé vendredi 3 mars Jean-Yves Le Drian à l’occasion d’une visite sur le site de l’industriel à Marignane. La variante militaire du H160 (dont la version civile doit être opérationnelle en 2019) devra assurer au cours de la prochaine décennie la succession de différents types d’hélicoptères en service dans la Marine nationale (Alouette III, Dauphin puis Panther), ainsi que les Gazelle, Fennec et Puma de l’armée de Terre et de l’armée de l’Air.

Jean-Yves Le Drian a précisé que le besoin se situait entre 160 et 190 machines. Il a également annoncé que la procédure d'acquisition de ce nouvel hélicoptère allait être accélérée. L'objectif est, désormais, une première livraison en 2024 au lieu de 2028. 

Concernant la Marine nationale, l’aéronautique navale aligne pour mémoire16 Panther, 11 Dauphin et dispose encore de 22 Alouette III. Ces hélicoptères sont répartis au sein des flottilles 35F et 36F, ainsi que l’escadrille 22S.  

Airbus | Actualité maritime de l'avionneur européen Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française