Marine Marchande

Actualité

Le Havre : baptême du porte-conteneurs Marfret Guyane

Marine Marchande

Alors que la livraison du Marajo est prévue en octobre, la compagnie marseillaise Marfret baptise aujourd'hui son aîné. Construit par les chantiers coréens Hyundai Heavy Industries à Ulsan, le Marfret Guyane a été livré le 17 octobre dernier. D'une capacité de 1700 EVP (équivalent vingt pieds, taille standard du conteneur), ce navire mesure 170 mètres de long, soit le maximum autorisé pour opérer dans le port de Degrad-des-Cannes. Il est équipé de trois grues pour assurer le déchargement des conteneurs de manière autonome. Le Marfret Guyane fait partie d'une série de six navires commandés avec CMA CGM, qui dispose d'un service commun avec Marfret sur la Guyane. Les quatre premières unités, dont l'Hérodote, ont été livrées à CMA CGM l'an passé, alors que le dernier de la série, la Marajo, intégrera donc Marfert à la fin de l'année. Concernant le Guyane, dont le baptême aura lieu ce matin au Terminal de l'Europe, le chantier « a nécessité l'envoi sur place d'une équipe composée d'officiers ponts et machines pour superviser la construction. Le service Armement de Marfret s'est chargé de faire enregistrer le navire sous pavillon français RIF (Registre International Français). L'immatriculation au RIF permet d'employer une partie de marins étrangers tout en respectant les normes imposées par la France en matière de sécurité maritime et de garanties sociales pour l'équipage », souligne Marfret. L'armement marseillais, spécialiste des ports de Guyane et d'Amazonie depuis 1980.

Marfret | Toute l'actualité de l'armateur marseillais