Vie Portuaire
Le Havre : Dernière ligne droite pour la réforme portuaire

Actualité

Le Havre : Dernière ligne droite pour la réforme portuaire

Vie Portuaire

Comme les six autres Grands Ports Maritimes français, la réforme portuaire devra être bouclée au Havre d'ici le début du mois d'avril. Le 4 mars, le Conseil de surveillance de l'établissement normand a fait le point sur ce dossier délicat qui, après des perturbations au niveau national et local, est désormais sur la bonne voie. L'accord conclu le mois dernier entre les syndicats et le patronat sur la question de la pénibilité permet, en effet, d'achever les négociations portant sur la convention nationale collective unifiée de la manutention, indispensable à la mise en oeuvre de la réforme dans le cadre de la loi de juillet 2008. Dans cette perspective, le Conseil de surveillance du GPMH s'est dit « particulièrement satisfait du dialogue ouvert et constructif qui permet, au Havre, d'engager les dernières mises au point locales dans un climat serein. Au Havre, les négociations sont déjà très avancées Elles se sont déroulées dans un esprit ouvert et dans un climat social constructif. L'ambiance actuelle est au travail et un programme de réunions est fixé avec les partenaires sociaux sur le mois de mars afin d'achever la mise au point locale de la réforme portuaire ».

Cession des outillages et exploitation des terminaux

Prévue par la loi, la cession des outillages auparavant détenus par l'ancien port autonome, se finalise. Arrivés au Havre fin 2009, les deux portiques à conteneurs ZPMC (761 et 762), installés au quai d'Asie, ont fait l'objet d'un appel d'offres fin 2010. Deux opérateurs ont fait une offre, une seule étant compatible avec les critères indiqués dans l'appel d'offres. Il reste désormais à finaliser les discussions en vue d'une cession effective, qui devrait intervenir dans les prochains mois. Pour le portique à céréales, un autre appel d'offres a été lancé le 1er février 2011. Les candidatures reçues sont en cours d'examen, le port estimant que la cession devrait pouvoir intervenir dans les prochains mois. Dans le même temps, le GPMH poursuit l'exploitation du terminal multivrac en attendant sa cession. En effet, suite au nouvel appel à candidatures lancé fin 2010, il reste, indique le port, à finaliser l'analyse des offres et les négociations avec les candidats potentiels. En fonction des repreneurs, la cession pourrait donc intervenir avant le milieu de l'année 2011.
Par ailleurs, lors du Conseil de surveillance du 3 mars, le directoire du GPMH a proposé la mise en place d'une offre de prestation de maintenance des portiques des terminaux à conteneurs havrais. Le Conseil de surveillance a mandaté le directoire pour finaliser les discussions sur ce projet, qui sera présenté au Comité d'Entreprise.
Enfin, le Conseil de surveillance a été informé du lancement d'un appel à candidatures pour l'installation d'un nouveau dépôt de vracs liquides sur la rive Nord du Grand Canal du Havre, à l'Est du PLPN.

Port du Havre