Vie Portuaire
Le Havre : Etude sur les retombées économiques de la croisière

Fil info

Le Havre : Etude sur les retombées économiques de la croisière

Vie Portuaire

Après 2011 et 2013, l’Office de Tourisme de l’Agglomération Havraise a fait réaliser une nouvelle enquête en 2016 par le cabinet GP Wild International auprès des croisiéristes et membres d’équipage en escale au Havre.

Les questionnaires ont été diffusés  à bord en accord avec les compagnies. Il ressort de cette enquête :

En 2011, pour 95 escales les passagers étaient au nombre de 185 194 dont 89% descendaient à terre soit 164 822.

En 2016, pour 118 escales, les passagers étaient au nombre de 328 000 dont 94% sont descendus à terre soit 308 320. 

Une baisse de l’âge moyen des passagers passant de 54 à 46 ans. 

On constate une augmentation du nombre de repeaters (passagers ayant déjà fait escale au Havre) 21% contre 12% auparavant.

La durée moyenne passée à terre est passée de de 5h en 2011 à 4h30 en 2016. 

En 2016, 87% des personnes interrogées se déclarent satisfaites ou très satisfaites de l’accueil, des prestations, des visites…  contre 77 % en 2011. 

94% des passagers sont descendus à terre en 2016 contre 89% en 2011,  parmi ceux-là :

- 55% partent en excursion contre 52 %

- 45% restent au Havre pour visiter la ville, faire du shopping…contre 48, 5 ans auparavant 

Dépenses moyennes :

 

Au total, en prenant en compte les dépenses des membres d’équipages, en 2016, les retombées de la croisière sont de l’ordre de 30,89 millions €  répartis de la manière suivante :

- 24 millions sur le territoire normand dont 4,5 à 4,8 millions au profit de l’agglomération havraise et un peu moins de 7 millions pour l’Ile de France.

En 2011, les retombées globales étaient de l’ordre de 14 638 050€ répartis ainsi :

- 10 millions pour le territoire normand dont 1,7à 1,9 au profit de l’agglomération havraise et un peu moins de 5 millions pour l’Ile de France

Communiqué de l’Office de tourisme de l’agglomération havraise, 20/02/17

 

Port du Havre