Vie Portuaire
Le Havre : La concurrence dans le remorquage laisse une note salée

Actualité

Le Havre : La concurrence dans le remorquage laisse une note salée

Vie Portuaire

Après cinq ans de bataille acharnée pour la maîtrise du remorquage dans le port du Havre, l'heure est désormais au bilan financier et humain. Boluda, repreneur des Abeille en 2007 et opérateur historique au Havre, l'a finalement emporté sur la SNRH, dont les cinq remorqueurs ont quitté Le Havre mardi. La filiale du groupe néerlandais Kotug a jeté l'éponge après avoir perdu 20 millions d'euros en Normandie. La fin de la SNRH va provoquer le licenciement de ses 80 salariés, dont 70 navigants. Quant à Boluda, certes la compagnie demeure seule en poste au Havre, mais la « victoire » sur son adversaire a été payée au prix fort : 40 millions d'euros de pertes et 37 postes supprimés. Socialement et économiquement, la concurrence entre des deux groupes a donc fait de sérieux dommages.

Port du Havre