Vie Portuaire
Le Havre : La SNRH de nouveau bloquée à quai

Actualité

Le Havre : La SNRH de nouveau bloquée à quai

Vie Portuaire

Les remorqueurs de la Société Nouvelle de Remorquage du Havre n’auront finalement navigué que deux jours avant d’être, de nouveau, bloqués à quai. Après une communication d’urgence la nuit dernière entre les syndicats de marins, la direction du port autonome et le préfet de région, l’agrément de la SNRH a été suspendu vers 5 heures du matin. Cette décision aurait été prise après que les syndicats aient constaté que cinq remorqueurs de la SNRH étaient activité, alors que seuls quatre bateaux disposaient d’un agrément. Les coques rouge ont donc, finalement, été contraintes de revenir à quai, où des inspections portant sur les équipements de sécurité, ainsi que la législation du travail, ont été menées jusqu’en milieu d’après-midi par les Affaires maritimes et la Gendarmerie maritime. Les remorqueurs se seraient révélés parfaitement en règle.

Toutefois, « Un accord a été signé et la SNRH n’a pas respecté les conditions de l’agrément », nous expliquait-on cet après midi à la préfecture de Haute Normandie. Des réunions sont prévues ce week-end pour trouver une solution à ce nouveau rebondissement et, en attendant que la SNRH puisse reprendre son activité, le service de ses clients sera assuré par Les Abeilles. Lundi, après dix mois de négociations et de menace de grève des syndicats de marins, qui dénonçaient une concurrence déloyale à la filiale remorquage de BOURBON, un accord avait été finalement signé sous l’égide du préfet. Les syndicats avaient accepté le début de l’activité de la SNRH, contre un doublement des effectifs de la société, soit 64 navigants, contre 32 prévus initialement.

Port du Havre